Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RENNE ou CARIBOU

Herbivore ruminant, appelé caribou en Amérique du Nord, vivant dans les régions froides de l'hémisphère Nord. Répartition géographique : États-Unis, Canada, Scandinavie, Groenland, Spitzberg et ouest de la Sibérie. Habitat : principalement toundra et taïga, forêts boréales. Classe : Mammifères ; ordre : Artiodactyles ; famille : Cervidés. Effectifs : 1 million pour le caribou et 3 millions pour le renne.

Caribous - crédits : Daniel J. Cox/ Getty Images

Caribous

Caribou - crédits : Kim Heacox/ The Image Bank/ Getty Images

Caribou

Ces animaux, représentés par une seule espèce (Rangifer tarandus), possèdent un pelage épais de couleur brun foncé à clair, à l'exception de leur queue, leur cou et leur fanon qui sont blancs. Contrairement aux autres cervidés, mâles et femelles portent des ramures qui tombent une fois par an et se renouvellent à la belle saison. Leurs sabots, en forme de raquettes, permettent un déplacement aisé dans la neige et la boue. Ils mesurent environ 1 mètre au garrot et pèsent de 90 à 250 kilogrammes (les mâles étant les plus lourds). Leur espérance de vie est de vingt ans

Pendant l'hiver polaire, ils se nourrissent de lichens et de mousses qui constituent l'essentiel de leur alimentation. Durant le court été, ils se gavent de feuilles de bouleau et de bourgeons ; ils doublent alors leur consommation qui peut atteindre plus de 10 kilogrammes par jour en cette saison.

La période des naissances se situe à la fin du mois de mai et au début du mois de juin. Un seul faon naît, qui se lève immédiatement et reconnaît sa mère à son cri. Le rut avait eu lieu sept mois et demi plus tôt, en automne. Les mâles s'affrontent en entrecroisant et choquant leurs ramures palmées. Les groupes formés par les caribous sont lâches et varient en fonction de l'abondance de la nourriture et des saisons. Au printemps, ils se rassemblent et migrent vers le nord. Domestiqué, le renne continue instinctivement à migrer, mais ses déplacements sont contrôlés par l'homme.

Ces animaux communiquent principalement par l'odorat, marquant leur passage grâce aux glandes situées près de l'œil (larmiers) ; ils mugissent et meuglent aussi.

Rennes au Kamchatka - crédits : Paul Harris/ Getty Images

Rennes au Kamchatka

Le caribou, source de nourriture pour les Indiens et les Inuit, est resté sauvage. En revanche, le renne a été entièrement domestiqué, il y a plusieurs centaines d'années, par les Lapons. Le plus souvent élevé en semi-liberté sur d'immenses territoires, il leur fournit viande, lait et cuir. Très docile, il est aussi utilisé comme animal de bat et de trait. Après l'accident nucléaire de Tchernobyl (1986), des milliers de rennes, contaminés par les lichens dans lesquels s'était concentrée la radioactivité, ont dû être abattus.

— Marie-Claude BOMSEL

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Caribous - crédits : Daniel J. Cox/ Getty Images

Caribous

Caribou - crédits : Kim Heacox/ The Image Bank/ Getty Images

Caribou

Rennes au Kamchatka - crédits : Paul Harris/ Getty Images

Rennes au Kamchatka

Autres références

  • ALASKA

    • Écrit par Claire ALIX, Yvon CSONKA
    • 6 048 mots
    • 10 médias
    Des rennes domestiques ont été importés de Sibérie au début du xxe siècle, mais les premiers essais ne furent pas concluants. Il ne reste plus que 19 000 rennes domestiques en Alaska, répartis entre la péninsule de Seward et des îles de la mer de Béring. Outre la viande, les peaux sont utilisées,...
  • LAPONS

    • Écrit par Jean-Luc MOREAU
    • 3 014 mots
    Si le renne sauvage, trop tardivement protégé par la loi, a de nos jours presque totalement disparu, le renne semi-domestique reste dans l'ensemble la principale richesse des Lapons. De tous les peuples arctiques, ce sont eux qui disposent des techniques d'élevage les plus élaborées. À la fin du ...
  • MIGRATIONS ANIMALES

    • Écrit par Valérie CHANSIGAUD, Jean DORST
    • 11 698 mots
    • 17 médias
    En Amérique du Nord, les caribous (Rangifer tarandus) passent l'été dans la toundra arctique, puis, dès le mois de juillet, refluent vers le sud en vue de passer l'hiver dans les forêts. Leurs migrations suivent des routes immuables le long desquelles ils parcourent une soixantaine de kilomètres par...
  • PHÉROMONES

    • Écrit par Charles DESCOINS
    • 5 572 mots
    ...régulation des relations sociales entre individus d'une même harde et dans le marquage territorial. Leur composition chimique a surtout été étudiée chez le renne. Elles contiennent aussi des hydrocarbures, des alcools, des aldéhydes, des cétones et des acides gras dont certains se retrouvent dans les urines....

Voir aussi