RENÉ, François René de ChateaubriandFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

René (sous le titre René et Céluta) et Atala furent conçus au départ comme des épisodes des Natchez, roman dont Chateaubriand (1768-1848) puisa l'inspiration dans son voyage en Amérique du Nord (juillet-décembre 1791), mais qu'il ne publia qu'en 1826. Il l'a en effet provisoirement délaissé au printemps de 1798 au profit du Génie du christianisme. Si Atala est publiée séparément dès 1801, les deux épisodes se retrouvent incorporés dans la première édition du Génie du christianisme (1802) et y demeureront jusqu'à la cinquième (1809). Mais, après leur avoir apporté quelques corrections, Chateaubriand en donne en 1805 une édition séparée sous le titre Atala-René. Ce petit volume illustré connaît aussitôt un immense succès auprès du public.

Chateaubriand cite dans sa Préface de 1805 des extraits du Génie du christianisme illustrés par l'histoire de René, en particulier le développement de la deuxième partie (livre III, chap. ix) intitulé « Du vague des passions ». Cet état de l'âme, qui se répand à mesure que les peuples avancent en civilisation, se caractérise par des désirs de l'imagination toujours inassouvis et une amertume à laquelle la religion peut seule apporter remède. C'est, dans la littérature française, la première analyse célèbre de ce mal d'être que les romantiques, l'expliquant plus précisément par l'époque qui a suivi la Révolution et l'Empire, baptiseront aux alentours de 1830 le « mal du siècle ».

Chateaubriand, David d'Angers

Photographie : Chateaubriand, David d'Angers

Photographie

Pierre-Jean DAVID, dit DAVID D'ANGERS, Chateaubriand, plâtre. Musée de Cambrai, France 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur de littérature française à l'université de Paris III-Sorbonne nouvelle

Classification

Les derniers événements

Haïti. Élection de Jovenel Moïse à la présidence de la République. 20 novembre 2016

Célestin, candidat du parti Lapeh – Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne – et ancien dauphin de l’ex-président René Préval, obtient 19,5 p. 100 des voix. Moïse Jean-Charles, candidat de la Platfòm Pitit Desalin – « Plate-forme Fils de Dessalines » –, recueille 11 p. 100 […] Lire la suite

France. Réduction en appel de la peine de l’ancien maire de La Faute-sur-Mer. 4 avril 2016

La cour d’appel de Poitiers (Vienne) réduit à deux ans de prison avec sursis la peine de l’ancien maire de La Faute-sur-Mer (Vendée), René Marratier, reconnu coupable d’homicides involontaires et de mise en danger de la vie d’autrui à la suite de la tempête Xynthia, laquelle avait fait vingt-neuf […] Lire la suite

Haïti. Premier tour de l’élection présidentielle et second tour des législatives. 25 octobre 2015

du parti Lapeh – Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne – soutenu par l’ancien président René Préval, qui recueille 25,3 p. 100 des voix. Moïse Jean-Charles, candidat de la plate-forme Pitit Desalin – « Fils de Dessalines » –, obtient 14,3 p. 100 des suffrages et Maryse Narcisse […] Lire la suite

France. Relaxe de Dominique Strauss-Kahn dans l’affaire du Carlton de Lille. 12 juin 2015

Le tribunal correctionnel de Lille prononce la relaxe de Dominique Strauss-Kahn et de douze autres prévenus mis en examen pour « proxénétisme aggravé » en réunion dans l’affaire du Carlton. Seul René Kojfer, ancien responsable des relations publiques de l’hôtel, est condamné à un an de prison […] Lire la suite

France. Condamnation du maire de La Faute-sur-Mer à la suite de la tempête Xynthia. 12 décembre 2014

Le tribunal correctionnel des Sables-d'Olonne (Vendée) condamne à quatre ans de prison ferme, pour homicides involontaires et mise en danger de la vie d'autrui, l'ancien maire de La Faute-sur-Mer (Vendée) René Marratier, qui « n'a pas pris les mesures pour éviter les conséquences désastreuses […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre-Louis REY, « RENÉ, François René de Chateaubriand - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rene/