RENÉ II (1451-1508) duc de Lorraine (1473-1508) et de Bar (1480-1508)

Fils de Ferry de Vaudémont et petit-fils par sa mère de René Ier, duc d'Anjou et de Lorraine, roi de Naples, René II succéda en 1473 à son cousin le duc de Lorraine Nicolas et recueillit en 1480, à la mort du roi René, l'héritage du duché de Bar, dont il n'entra en possession qu'après la mort de Louis XI, en 1483.

Le duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, voulant reconstituer l'ancienne Lotharingie et, pour cela, s'emparer de la Lorraine, fit enlever le duc René et ne le relâcha qu'après une intervention armée de Louis XI (1473). Le duc de Lorraine demeura l'un des adversaires les plus résolus — parce que l'un des plus menacés — du Téméraire, contre lequel il conduisit les campagnes décisives de 1475-1477. Le duc de Bourgogne eut, un temps, la supériorité et occupa même Nancy (27 nov. 1475), mais René II fut, à la tête d'une armée dont l'essentiel était formé de contingents suisses, vainqueur à Morat (22 juin 1476) et finalement devant Nancy (janv. 1477), où fut tué le duc Charles.

Il mena en 1482 une expédition en Italie pour y soutenir les Vénitiens contre le duc de Ferrare, qu'il battit à Adria. Mais, lorsqu'il entreprit de reconquérir en Italie l'héritage de la maison d'Anjou, il ne dépassa pas Lyon. Il prit part en 1485 à la « guerre folle » menée par le duc d'Orléans et plusieurs autres princes contre le gouvernement des Beaujeu, puis se tint à l'écart de la politique intérieure française.

— Jean FAVIER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Jean FAVIER : membre de l'Institut, directeur général des Archives de France

Classification

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • CHARLES LE TÉMÉRAIRE (1433-1477) duc de Bourgogne (1467-1477)

    • Écrit par Jean FAVIER
    • 1 077 mots
    • 1 média

    Fils aîné de Philippe le Bon et d'Isabelle de Portugal, Charles le Téméraire attendit trente-quatre ans la succession de son père (1467) et trompa l'attente en voyageant, en complotant et en préparant son règne. Il prit notamment part à la ligue du Bien public (1465) et combattit...

  • LORRAINE

    • Écrit par André HUMBERT, René TAVENEAUX
    • 7 589 mots
    • 10 médias
    ...sa civilisation. Au xve siècle, une heureuse politique matrimoniale permit d'unir le duché de Lorraine à celui de Bar. En 1477, la victoire de René II à Nancy brisa la tentative de Charles le Téméraire de restaurer l'ancienne Lotharingie en unissant ses États bourguignons à ses possessions...

Voir aussi