REMI ou REMY saint (440 env.-env. 533)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Malgré la célébrité de saint Remi, sa vie est mal connue. Il appartenait certainement à une grande famille et reçut une bonne éducation. Il accéda très jeune au siège de Reims puisque son épiscopat dura environ soixante-dix ans. Remi joua un rôle prépondérant dans la conversion du roi des Francs, Clovis, qu'il baptisa, probablement à Reims, à Noël 496. Ses relations avec le roi furent excellentes. La lettre de condoléances qu'il lui adressa lors de la mort de sa sœur Alboflède a été conservée.

Remi mourut probablement un 13 janvier, vers 533. Sur son tombeau s'éleva l'abbaye de Saint-Remi de Reims. Sa fête fut fixée au 1er octobre, anniversaire d'une translation de reliques, et elle figura longtemps à cette date au calendrier romain ; actuellement, elle est célébrée en France le 15 janvier. La popularité de saint Remi fit éclore des légendes : on voulut que le fameux vase de Soissons brisé par un guerrier ait appartenu à son église ; et, au ixe siècle, on raconta qu'une colombe avait apporté du ciel, lors du baptême de Clovis, la Sainte-Ampoule contenant l'huile sainte qui manquait.

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  REMI ou REMY saint (440 env.-env. 533)  » est également traité dans :

MISSIONS

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Antonin-Marcel HENRY, 
  • Anastasios YANNOULATOS
  •  • 17 270 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Du ve au xiiie siècle »  : […] Bien que l'évangélisation « cellulaire » ne se fût pas arrêtée au v e  siècle, la conversion de Clovis constitua un événement qui inaugura de nouvelles méthodes pour la propagation de la foi. Parmi les peuples germaniques qui avaient été repoussés vers l'ouest par les Huns et qui pour la plupart étaient ariens, le royaume franc, au nord de la Seine, était resté païen. Les évêques de Gaule mirent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/missions/#i_35932

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « REMI ou REMY saint (440 env.-env. 533) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/remi-remy/