Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NOMENCLATURE BOTANIQUE RÈGLES INTERNATIONALES DE

Le Code international de nomenclature des plantes cultivées

L'I.C.N.C.P.-2004 expose, en 32 articles accompagnés de recommandations et plusieurs annexes, les règles internationales de nomenclature des plantes cultivées.

Les plantes cultivées sont nommées en accord avec l'I.C.B.N. au moins jusqu'au rang du genre, et aux rangs spécifique et infraspécifiques si l'on peut leur assigner des taxons ou nothotaxons botaniques à ces rangs. Des plantes cultivées obtenues par hybridation peuvent aussi recevoir des noms de cultivars ou de groupes, conformément aux dispositions de l'I.C.N.C.P.

Cultivars

Un cultivar (nom international provenant de « cultivated variety », variété cultivée) est une collection de plantes cultivées qui a été choisie pour une qualité particulière ou un ensemble de qualités, qui est clairement identifiable, uniforme et stable dans ces caractéristiques et qui conserve celles-ci lorsqu'elle est propagée de manière appropriée. Les catégories botaniques de varietas (variété) et de forma (forme) ne sont pas équivalentes à celle de cultivar et doivent en être distinguées. Toutefois, sont parfois utilisés comme équivalents communs ou vernaculaires du mot « cultivar », mais cela est vivement déconseillé : dans le sens de « variété cultivée », le mot « variété » en français et ses équivalents en d'autres langues ; dans le sens de « forme cultivée » ou « forme de jardin », le mot « forme » en français et ses équivalents en d'autres langues.

Peuvent recevoir un nom de cultivar : des clones (obtenus par multiplication asexuée d'une quelconque partie d'une plante), qu'ils soient topophysiques (provenant d'une partie particulière d'une plante), cyclophysiques (issus d'une phase particulière du cycle de croissance d'une plante), ou provenant d'une croissance aberrante ; des chimères d'une même plante (associant intimement un ou plusieurs tissus mutants au tissu normal) ou de greffe (composées de tissus provenant d'au moins deux plantes différentes et intimement associés par greffage) ; des ensembles d'individus multipliés par graines provenant d'une pollinisation incontrôlée mais clairement identifiables par des caractéristiques propres ; des lignées (résultant d'autofertilisations répétées) ; des multilignées (composées de plusieurs lignées étroitement liées) ; des hybrides F1 (résultant d'un seul croisement, répétable, entre deux lignées pures) ; des ensembles de plantes multipliées par des graines, recueillies à maintes reprises, d'une provenance particulière et clairement identifiables par des caractéristiques propres (topovariantes) et des ensembles de plantes génétiquement modifiées montrant de nouvelles caractéristiques à la suite de l'implantation de matériel génétique étranger (ces derniers ensembles reçevant plutôt des noms de marque).

Les variantes indistinguables sont considérées, quelle que soit leur origine, comme un seul cultivar.

Si une plante ayant un nom de cultivar est greffée sur un porte-greffe ayant aussi un nom de cultivar, le nom du greffon est donné à l'ensemble, même s'il ne possède plus les mêmes caractéristiques.

Le nom d'un cultivar est une combinaison consistant en le nom botanique du taxon auquel il appartient suivi par une épithète de cultivar formée d'un ou plusieurs mot(s) et écrite en caractères romains, avec une majuscule à l'initiale de chaque mot sauf si un usage linguistique le détermine autrement (pas de majuscule à l'initiale des conjonctions et prépositions autres que le premier mot, ni après un trait d'union, ni à la particule « no » dans les noms translittérés du japonais – où celle-ci doit être précédée et suivie d'un trait d'union), grammaticalement accordée en genre avec le genre botanique si c'est une épithète latine, et entre guillemets[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : diplômé en sciences de l'éducation, mathématique, économie, philosophie, ethnologie et bibliothéconomie

Classification

Pour citer cet article

Jean-Marie PRUVOST-BEAURAIN. NOMENCLATURE BOTANIQUE RÈGLES INTERNATIONALES DE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Nomenclature botanique: élaboration des règles - crédits : Encyclopædia Universalis France

Nomenclature botanique: élaboration des règles

Classement d'espèces et variétés - crédits : Encyclopædia Universalis France

Classement d'espèces et variétés

Sous-embranchement des <rm>Pinophytina</rm> ou <rm>Gymnospermae</rm> (gymnospermes) : classes, sous-classes, ordres, familles - crédits : Encyclopædia Universalis France

Sous-embranchement des Pinophytina ou Gymnospermae (gymnospermes) : classes, sous-classes, ordres, familles

Voir aussi