Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RÉDUCTIONNISME & HOLISME

Bibliographie

H. Bergson, L'Évolution créatrice, Félix Alcan, Paris, 1907

J. Boussinesq, « Conciliation du véritable déterminisme avec l'existence de la vie et de la liberté humaine », in Cours de physique mathématique, 1879, complément au tome III, Gauthier-Villars, Paris, 1922

L. Büchner, Force et matière, 1855 ; trad. Alfred Costes, Paris, 1923

C. Darwin, L'Origine des espèces, 1859 ; trad. franç. Reinwald, Paris, 1896

T. Dobzhansky & E. Boesiger, Essais sur l'évolution, Masson, Paris, 1968

P.-P. Grassé, L'Évolution du vivant, Albin Michel, Paris, 1973

E. Haeckel, Histoire de la création naturelle, ou Doctrine scientifique de l'évolution, 1868 ; trad. franç. Reinwald, Paris, 1877 ; Les Énigmes de l'univers, 1899 ; trad. franç. Reinwald-Schleicher, Paris, 1903

Hommage au professeur Pierre-Paul Grassé, ouvr. coll., Masson, Paris, 1987

S. Loevtrup, Darwinism, the Refutation of a Myth, Groom Helm, Londres, 1987

E. Mayr, Populations, espèces, et évolution, Hermann, Paris, 1974

C. Renouvier, Esquisse d'une classification systématique des doctrines philosophiques, Au bureau de la critique philosophique, Paris, 1885

R. Ruyer, Néofinalisme, P.U.F., Paris, 1952 ; La Genèse des formes vivantes, Flammarion, Paris, 1958

R. Thom, Stabilité structurelle et morphogenèse, Interéditions, Paris, 1972, 1977

L. Vialleton, L'Origine des êtres vivants, Plon. Paris, 1929.

On pourra aussi consulter

J. S. Alswood, The Concepts of Holism and Reductionism in Sociological Theory, Göteborg, 1973 (Sociologiska Institutionen, Forkningsrapport 27)

H. Atlan, Entre le cristal et la fumée, Seuil, Paris, 1979

G. Bateson, Vers une écologie de l'esprit (1972), Seuil, Paris, 1978

C. Bernard, Introduction à la médecine expérimentale (1865), Garnier-Flammarion, Paris, 1966

P. Duhem, La Théorie physique, son objet, sa structure (1914), rééd. Vrin, 1981

P. Dumouchel & J.-P. Dupuy dir., L'Auto-organisation, de la physique au politique, Seuil, 1983

H. von Foerster & H. Hopf dir., Principles of Self Organization, Pergamon, New York, 1962

K. Goldstein, La Structure de l'organisme (1934), rééd. Gallimard, Paris, 1984

G. Granger, Langages et épistémologie, Klincksieck, Paris, 1979 ; Essai d'une philosophie du style (1968), Odile Jacob, Paris, 1988

J. Hamburger dir., La Philosophie des sciences aujourd'hui, Gauthier-Villars, Paris, 1986

F. Jacob, La Logique du vivant, Gallimard, 1970

A. Koestler & J. R. Smythies dir., Beyond Reductionism, Hutchinson, Londres, 1969

J. Largeault, Principes de philosophie réaliste, Klincksieck, 1985

E. Nagel, The Structure of Science, Routledge, New York, 1961

J. Piaget, Biologie et connaissance, Gallimard, Paris, 1967

M. Piattelli-Palmarin dir., Théories du langage et théories de l'apprentissage, Seuil, 1979

H. Poincaré, La Science et l'hypothèse, Flammarion, Paris, 1902

H. Simon, La Science des systèmes, science de l'artificiel (1969), Epi, Paris, 1974

R. Thom, Paraboles et catastrophes, Flammarion, 1983

F. Varela, Principles of Biological Autonomy, Elsevier North Holland, New York, 1979

P. A. Weiss, L'Archipel scientifique, Maloine, Paris, 1974.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université Paris-XII-Val-de-Marne, Créteil

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • DESCRIPTION ET EXPLICATION

    • Écrit par Jean LARGEAULT
    • 9 388 mots
    • 1 média
    ...positiviste, qui réduit l'explication à la description légale, c'est-à-dire en termes d'énoncés de rapports quantitatifs constants. Meyerson a critiqué ce réductionnisme en montrant qu'il ne rend pas justice à la tendance explicative des sciences. D'abord, la physique – la discipline qui passe, à l'époque...
  • EMPIRISME

    • Écrit par Edmond ORTIGUES
    • 13 324 mots
    • 1 média
    ...vérités analytiques (ou fondées sur les significations indépendamment des faits) et des vérités synthétiques (ou fondées sur les faits). Le second, le réductionnisme, consiste à croire que chaque énoncé doué de signification équivaut à une construction logique à partir de termes qui renvoient à l'expérience...
  • EXPÉRIENCE

    • Écrit par Pascal ENGEL
    • 7 147 mots
    • 1 média
    ...scientifiques échoue, si l'on entend réduire le raisonnement scientifique à une forme de raisonnement inductif (cf. Popper, in Jacob, 1980). Une autre critique du réductionnisme positiviste est venue de Quine (1960), qui soutient que la notion de signification – et par conséquent de signification empirique – est...
  • RATIONALISME

    • Écrit par Gilles Gaston GRANGER
    • 7 634 mots
    ...moins localisée du système où il prend sens permettrait en général de le justifier, à l'extrême limite au prix d'une modification de la logique même... Poussant à l'extrême le thème authentiquement rationaliste de l'interdépendance des vérités scientifiques, la doctrine « holiste » se déploie pour ainsi...

Voir aussi