RAYMOND DU TEMPLE (2e moitié XIVe s.-début XVe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Raymond du Temple, Maître des œuvres du roi Charles V (1364-1380), demeure malgré les recherches récentes une personnalité mystérieuse. Mentionné dès 1359 et jusqu'en 1403, il semble avoir eu une activité démesurée si l'on en croit l'attachement que le roi lui portait. Il n'en subsiste plus aujourd'hui qu'un édifice, très restauré en outre, la chapelle de Beauvais (1375) à Paris. C'est en effet le roi qui devait assurer sa fortune lorsqu'il lui confia la construction en 1364 de la Vis du Louvre, dressée en saillie sur l'aile nord : elle était destinée à desservir les appartements royaux. Ouvrage en fait modeste dont la célébrité vient du prodigieux ensemble sculpté qui avait attiré nombre d'artistes très jeunes. Après la mort du roi, on trouve Raymond du Temple au service du duc de Bourgogne, puis à celui du duc d'Orléans pour lequel il construit une chapelle accolée au flanc sud des Célestins. Sa réputation fut telle que l'on n'a pas hésité à lui attribuer par la suite de grands monuments contemporains : Vincennes, Pierrefonds, les Célestins qui sont aujourd'hui encore sans paternité.

—  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Écrit par :

Classification


Autres références

«  RAYMOND DU TEMPLE (2 e moitié XIV e s.-début XV e s.)  » est également traité dans :

DROUET DE DAMMARTIN (mort en 1400 env.)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 233 mots

Membre de l'équipe d'artistes qui, sous la direction de Raymond du Temple, modernisa à partir de 1362 le Vieux Louvre de Philippe Auguste. Drouet de Dammartin y exécuta une porte et sculpta les armes de Jeanne de Bourbon, femme de Charles V. Le 28 janvier 1380, il fait, en compagnie d'autres maîtres de Paris, une expertise de la rose du transept et de la maçonnerie de la cathédrale de Troyes. Le 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drouet-de-dammartin/#i_55168

Pour citer l’article

Alain ERLANDE-BRANDENBURG, « RAYMOND DU TEMPLE (2e moitié XIVe s.-début XVe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-du-temple/