RAMAṆA MAHARṢI (1879-1950)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'un des plus célèbres maîtres spirituels de l'hindouisme contemporain fut un brahmane tamoul du nom de Venkata Ramana Aiyer. Il renonça au monde à l'âge de dix-sept ans et se fixa alors à Tiruvannamalaï, lieu de pèlerinage célèbre en pays dravidien : on y vénère une colline (le mont Arunâchala) qui passe pour représenter l'axe du monde que la tradition brahmanique identifie à une montagne mythique (le mont Méru). Un âshram se constitua bientôt autour du jeune sâdhu (saint homme renonçant) que l'on appela désormais Ramaṇa Maharṣi (Ramana le Grand Sage) par analogie avec les rishis (ṛṣi) qui eurent la révélation du Véda. L'enseignement qu'il donnait à ses disciples était un non-dualisme (advaïta) de stricte obédience, se référant explicitement à Shankara. Plusieurs Européens fréquentèrent l'âshram et donnèrent à Ramana une audience internationale. Mais le sage refusa toujours de quitter sa retraite et interdit de donner à l'âshram une structure permanente ; aussi le groupe de fidèles se dispersa-t-il après la mort du maître. Ramana n'est l'auteur que de quelques brefs poèmes, mais certains de ses disciples ont publié des entretiens qu'ils eurent avec leur guru.

—  Jean VARENNE

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Lyon-III

Classification


Autres références

«  RAMANA MAHARSI (1879-1950)  » est également traité dans :

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les mouvements syncrétistes »  : […] Vers le xvi e et le xvii e siècle, la situation politique s'était stabilisée. Installés en Inde, les envahisseurs avaient pris des épouses dans le pays et les croyances hindoues avaient peu à peu imprégné la sensibilité de leurs descendants. D'autre part, l'aspect épuré de la pensée indienne avait inspiré du respect aux maîtres étrangers et parfois attiré leur sympathie. En retour, l'attrait du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hindouisme/#i_13668

Pour citer l’article

Jean VARENNE, « RAMAṆA MAHARṢI (1879-1950) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramana-maharsi/