ROCHLITZ RAINER (1946-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Parmi les souvenirs qui ressurgissent inévitablement à propos du travail accompli par Rainer Rochlitz en tant que philosophe de l'art et de la politique, enseignant ou traducteur, celui d'engagement critique semble aussi bien convenir à l'homme qu'au théoricien. Plus que par un simple concours de circonstances, les trois activités furent intimement liées pendant la vingtaine d'années durant lesquelles la « dimension critique », provenant d'une certaine tradition philosophique allemande, fut à la fois un moteur théorique pour Rainer Rochlitz et le complément d'un engagement au quotidien (séminaires, colloques, traductions, chercheur au C.N.R.S. qu'il intègre en 1986).

Rainer Rochlitz est né à Hanovre en Allemagne le 16 septembre 1946. En mai 1968, alors qu'il est étudiant en philosophie et en littérature à Bonn il s'implique dans le mouvement de contestation puis part pour l'Italie et la France où il s'installe et où il opte pour la nationalité française. Il meurt brutalement à Paris à l'âge de 56 ans.

Ce « passeur » infatigable entre les philosophies allemande et française – il a traduit, entre autres, Theodor Adorno, Walter Benjamin, Jürgen Habermas, Paul Ricœur – a consacré deux ouvrages à des philosophes (le premier à György Lukacs en 1983, l'autre à Walter Benjamin) dont nombre de textes esthétiques tendent parfois vers la démarche du critique sans négliger la réflexion politique ; ces questions étaient au cœur des préoccupations de Rainer Rochlitz dans ces derniers travaux. Son enseignement évolua en accord avec ses propres positions philosophiques, puisque dès ses premiers séminaires sur l'École de Francfort en 1984 au Collège international de philosophie, puis à l'Université philosophique européenne, et, finalement, à l'E.H.E.S.S. (C.R.A.L./C.N.R.S.), il avait toujours mené alternativement un séminaire d'esthétique et un autre de philosophie politique, s'attachant à travailler [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur en esthétique à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, critique d'art

Classification

Pour citer l’article

Jacinto LAGEIRA, « ROCHLITZ RAINER - (1946-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rainer-rochlitz/