QUESTIONS DE STYLE. FONDEMENTS D'UNE HISTOIRE DE L'ORNEMENTATION (A. Riegl)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Parmi les historiens de l'art appartenant au courant « formaliste », Aloïs Riegl (1858-1905) est aujourd'hui le plus lu et le plus commenté. Si, jusque dans les années 1970, les idées de Wölfflin et de Panofsky apparurent comme les deux propositions théoriques les plus abouties, chacune dans sa propre sphère d'intelligibilité, la forme pour Wölfflin et la signification pour Panofsky, ce sont les figures antithétiques de Warburg et de Riegl qui passionnent aujourd'hui le public cultivé.

La carrière de Riegl débute au musée des Arts appliqués de Vienne, dont il est un des conservateurs. Il s'intéresse alors aux textiles, plus particulièrement aux tapis d'Orient. C'est au contact d'œuvres supposées « mineures » ou appartenant à des périodes traditionnellement délaissées par l'histoire de l'art que le système d'analyse de Riegl se met en place. En analysant un célèbre manuscrit du Bas-Empire romain, la Genèse de Vienne (Nationalbibliothek de Vienne), un autre historien viennois, Franz Wickhoff, avait souligné la nécessité pour l'historien de s'affranchir de tout jugement de valeur dans l'analyse des œuvres d'art appartenant à des époques déconsidérées, perçues comme « décadentes ». Wickhoff prit également la défense de Gustav Klimt, à la suite du scandale qu'avaient provoqué, en 1907, ses tableaux allégoriques destinés à la salle des fêtes de l'université de Vienne. On retrouve chez Riegl le même souci d'éviter tout jugement de valeur, en réinscrivant l'art des périodes déconsidérées dans une chaîne évolutive, à l'intérieur de laquelle les formes ne font que répondre à ce que l'historien devait appeler la « volonté d'art » (Kunstwollen) propre à chaque époque.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancien pensionnaire à l'Institut national d'histoire de l'art, chargé de cours à l'École du Louvre

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

François-René MARTIN, « QUESTIONS DE STYLE. FONDEMENTS D'UNE HISTOIRE DE L'ORNEMENTATION (A. Riegl) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/questions-de-style-fondements-d-une-histoire-de-l-ornementation/