QUAND ON A 17 ANS (A. Téchiné)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans un précédent film d’André Téchiné, Les Innocents (1987), le chef d’orchestre Klotz, interprété par Jean-Claude Brialy, expliquait à ses musiciens que « la jeunesse, c'est la page blanche, le risque de la remplir et de se tromper. La jeunesse, c'est refuser de porter un vieillard en soi ». Or, les derniers films de Téchiné – Impardonnables (2011) et L’Homme qu’on aimait trop (2014) – donnaient le sentiment d’un cinéaste embarrassé par son riche passé d’auteur.

Dès les premiers plans de Quand on a 17 ans (2016) où la caméra accompagne allègrement un bus dans un superbe paysage enneigé, on comprend que Téchiné a trouvé un nouvel élan, et pas seulement parce qu’il a écrit le scénario en collaboration avec Céline Sciamma, une jeune réalisatrice qu’il tient pour « la seule en France à avoir apporté un regard neuf sur l’adolescence ». Il existe certes une parenté entre ce film et les deux premières œuvres de Céline Sciamma (Naissance des pieuvres, 2007 ; Tomboy, 2011), où l’on voit des adolescents en quête de leur identité sexuelle. Mais la vraie proximité est sans doute à trouver du côté de Bande de filles (2014), dont les personnages sont confrontés, comme dans maints films de Téchiné, à un choix et un arrachement qui engageront toute leur vie.

Dans l’œuvre même du réalisateur, la parenté de Quand on a 17 ans avec Les Roseaux sauvages (1994) s’impose vite à l’esprit. Là encore, un adolescent, François, découvrait avec angoisse son homosexualité. Pourtant, les deux films ne sauraient raconter la même histoire, tant est différente la place que l’homosexualité occupait dans l’imaginaire social et individuel en 1994 et surtout en 1962, date des souvenirs contés par Les Roseaux sauvages, et celle, plus « libérale », qui est montrée cette fois. Par-delà des éléments communs (le Sud-Ouest natal, le lycée, le baccalauréat, les baignades, la guerre, la mort...), la scène des Roseaux où François, terrorisé, demande de l’aide au marchand de chaussures de la ville, homosexuel notoire, paraîtrait ridicule aujourd’hui. Celle où Marianne (Sandrine Kiberlain) écoute en silence son fils Damien (Kacey Mottet Klein) lui expliquer qu’il a voulu embrasser son camarade Tom (Corentin Fila) eût paru illusoire en 1994 et scandaleuse en 1962.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : critique et historien de cinéma, chargé de cours à l'université de Paris-VIII, directeur de collection aux Cahiers du cinéma

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

2-25 janvier 2022 France. Adoption de la loi sur le passe vaccinal.

Le 16, à l’issue de vifs débats, le Parlement adopte définitivement le projet de loi examiné en procédure accélérée, qui transforme le passe sanitaire en passe vaccinal, désormais obligatoire pour accéder aux bars, restaurants, cinémas, théâtres ou transports en commun de longue distance pour les personnes de seize ans et plus. Le 17, le site d’information Mediapart révèle que Jean-Michel Blanquer se trouvait en vacances dans l’île espagnole d’Ibiza lorsqu’il a présenté dans la presse, le 2, le protocole à appliquer lors de la rentrée scolaire. […] Lire la suite

2-27 décembre 2021 France. Annonce de la transformation du passe sanitaire en passe vaccinal.

Par ailleurs, le délai pour accéder au rappel de vaccination est ramené de cinq à quatre mois. Le 20, la Haute Autorité de santé (HAS) donne son aval à la vaccination de tous les enfants de cinq à onze ans, sous réserve d’une approbation parentale. Le 27, alors que le seuil des cent mille contaminations sur vingt-quatre heures a été dépassé deux jours plus tôt, Jean Castex annonce l’extension du port du masque en extérieur, sur décision préfectorale, le retour des jauges pour les grands rassemblements – deux mille personnes en intérieur, cinq mille en extérieur –, l’interdiction des concerts debout et de la consommation debout dans les bars, l’interdiction de la consommation de boissons et d’aliments dans les cinémas, théâtres, équipements sportifs et transports collectifs, ainsi que l’obligation du télétravail au moins trois jours par semaine, quand cela est possible. […] Lire la suite

1er-30 septembre 1986 France. Attentats terroristes à Paris et renforcement des mesures de sécurité

), dont le chef présumé, Georges Ibrahim Abdallah, a été condamné le 10 juillet dernier à quatre ans de prison. Le 4, vers 18 h 30, un engin explosif est découvert dans un wagon du R.E.R. Saint-Germain-en-Laye-Boissy-Saint-Léger à la station Gare-de-Lyon. La bombe n'aurait pas explosé en raison d'un mauvais fonctionnement du détonateur. Le ministère de l'Intérieur renforce la surveillance et la protection des lieux publics et demande à « la population [de] se montrer vigilante et solidaire pour la défense des libertés républicaines ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

Joël MAGNY, « QUAND ON A 17 ANS (A. Téchiné) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/quand-on-a-17-ans/