PURISME, littérature

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le purisme est la réaction conservatrice du grammairien en face de la création linguistique du rhéteur ou du poète qui tend à bouleverser l'ordre du langage. Ainsi exclut-il tout archaïsme ou néologisme, tout écart par rapport au vocabulaire « convenable » dont usent les « honnêtes gens », toute innovation syntaxique et partant, toute forme originale qu'entraîne la nécessité d'exprimer une idée nouvelle. (En Grèce, le purisme transmis par Byzance s'oppose au démotisme ou vulgarisme, il ne concerne que la langue écrite et vise à maintenir la tradition.) L'âge d'or du purisme en France coïncide, au xviie siècle, avec l'apogée d'une société aristocratique raffinée à l'extrême. La politesse, la bienséance y sont les valeurs les plus sûres. Elles président à l'élaboration d'une esthétique normative et à la réglementation non moins normative de la grammaire. (Vaugelas critiquait par exemple l'usage de l'expression à présent comme « façon de parler /qui/ n'est pas de la Cour ».) Cependant, ce n'est pas la cour mais les salons littéraires et l'Académie qui décident, en despotes éclairés, du sort de la langue. Exerçant sur elle une activité moralisatrice, ces deux institutions aboutissent à des solutions diamétralement opposées : les précieuses des salons, à force d'éviter toute expression jugée vulgaire, en arrivent à des périphrases baroques alors que l'Académie cherche à fixer dans son dictionnaire l'usage moyen.

—  Véronique KLAUBER

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PURISME, littérature  » est également traité dans :

RHÉTORIQUE, notion de

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 1 669 mots

Dans le chapitre « Un modèle d'enseignement »  : […] Développée par Aristote, acclimatée à la latinité par Cicéron puis Quintilien, enfin intégrée par Augustin et les Pères de l'Église au christianisme, la rhétorique a considérablement changé de visage dans ces différentes périodes. Progressivement écartée au cours du Moyen Âge, elle fait retour pendant la Renaissance qui redécouvre les textes antiques. Elle établit les moyens de fabriquer un bon d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhetorique-notion-de/#i_94547

Pour citer l’article

Véronique KLAUBER, « PURISME, littérature », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/purisme-litterature/