PTOLÉMÉE VIII ÉVERGÈTE II ou PTOLÉMÉE VII (mort en 116 av. J.-C.) roi d'Égypte (145-116 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de Ptolémée V Épiphane et frère de Ptolémée VI Philométor, Ptolémée VIII Évergète II reçut le surnom de Physcon, « le Ventru ». Dès la mort de son frère, avec qui il avait déjà partagé le pouvoir entre ~ 170 et ~ 163, il s'empare du trône des Lagides, en éliminant son neveu Ptolémée VII Néos Philopator qui n'a régné que quelques semaines. Dès son avènement, il chasse les savants du musée d'Alexandrie et parmi eux le grand philologue Aristarque de Samothrace. Ce geste, qui lui vaudra dans nos sources l'image d'un monarque cruel et sans scrupules, annonce la lutte entre le roi et sa sœur Cléopâtre II, sa première femme, qui a été auparavant l'épouse de Ptolémée VI : Cléopâtre est soutenue par les intellectuels et les juifs d'Alexandrie alors que Ptolémée s'appuie sur la population autochtone. En ~ 131-~ 130, Ptolémée VIII doit fuir l'Égypte avec sa deuxième femme Cléopâtre III ; il se réfugie à Chypre et de là se venge férocement sur sa sœur, faisant tuer le fils qu'il avait eu d'elle. Divisée entre deux souverains, l'Égypte est plongée pendant environ quinze ans dans la guerre civile. Dès ~ 129, le roi parvient à reconquérir Alexandrie ainsi qu'une partie du pays. Cléopâtre II se réfugie, à son tour, à la cour des Séleucides, auprès de Démétrios II, son gendre puis, réconciliée avec son frère, elle retourne à Alexandrie en ~ 124. Les luttes intestines se poursuivent encore, mais en ~ 118 une série de décrets (prostagmata) édictés par Ptolémée VIII, Cléopâtre II et Cléopâtre III tendent à rétablir la paix et l'équilibre dans le pays éprouvé par des années de guerre.

—  Joseph MÉLÈZE-MODRZEJEWSKI

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PTOLÉMÉE VIII ÉVERGÈTE II ou PTOLÉMÉE VII (mort en 116 av. J.-C.) roi d'Égypte (145-116 av. J.-C.)  » est également traité dans :

ALEXANDRIE

  • Écrit par 
  • André BERNAND, 
  • Jean-Yves EMPEREUR, 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 5 654 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une population mélangée »  : […] Le roi par sa présence, les administrations par leurs bureaux, les militaires par leurs troupes concentraient tous les pouvoirs dans la ville. Or l'esprit séditieux des Alexandrins et les mélanges de populations qui s'étaient produits dans ce centre cosmopolite en faisaient la proie désignée des agitateurs ou des révoltés. L'importance d'Alexandrie faisait du même coup sa faiblesse : car être maît […] Lire la suite

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte ptolémaïque

  • Écrit par 
  • André BERNAND
  •  • 3 460 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La famille des Lagides »  : […] Aux ressources des documents épigraphiques ou papyrologiques, des auteurs tels que Strabon et Diodore de Sicile ( i er s. apr. J.-C.) viennent ajouter de précieux renseignements. En sorte qu'on connaît bien la famille des Lagides (souvent aussi cruelle que celle des Atrides), qui gouverna l'Égypte durant trois siècles. Cette monarchie, en son principe, était héréditaire, le fils aîné devant succé […] Lire la suite

Pour citer l’article

Joseph MÉLÈZE-MODRZEJEWSKI, « PTOLÉMÉE VIII ÉVERGÈTE II ou PTOLÉMÉE VII (mort en 116 av. J.-C.) roi d'Égypte (145-116 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ptolemee-viii-evergete-ii-ptolemee-vii/