PTOLÉMÉE II PHILADELPHE (308-246 av. J.-C.) roi d'Égypte (282-246 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de Ptolémée Ier Sôter et de sa deuxième femme Bérénice, associé au pouvoir par son père dès janvier ~ 284, Ptolémée II continue à régner sur le royaume des Lagides après la mort de Sôter en ~ 282 jusqu'à la fin de janvier ~ 246. Au début de son règne, l'État lagide est à l'apogée de sa puissance. Celle-ci est consolidée par le deuxième mariage de Ptolémée II avec sa propre sœur Arsinoé II, veuve de Lysimaque, qu'il épouse à la manière des pharaons, entre ~ 279 et ~ 274. L'énergique souveraine marquera de son empreinte la politique égyptienne pendant quelques années. Après sa mort en juillet ~ 270, Ptolémée lui confère des honneurs divins ; l'épithète Philadelphos, « celle qui aime son frère », passe de la défunte reine au roi « qui aime sa sœur ». Malgré les guerres qui marquent son règne (première guerre de Syrie, ~ 276-~ 271, terminée de manière avantageuse pour l'Égypte ; révolte de Magas à Cyrène, ~ 274 ; intervention de la flotte ptolémaïque dans la guerre d'Athènes et de Sparte contre la Macédoine, ~ 266-~ 261 ; deuxième guerre de Syrie, terminée au début de ~ 252), Ptolémée Philadelphe, moins enclin que son père à pratiquer une politique étrangère belliqueuse, préfère s'employer à perfectionner les structures du royaume ptolémaïque. Avec l'aide très active de son diœcète (ministre des finances) Apollonios, il organise l'économie (monopoles royaux) et modernise l'agriculture (mise en valeur des terres dans le nome Arsinoïte, le Fayoum actuel). Législateur particulièrement actif, il promulgue plusieurs décrets et ordonnances (diagrammata et prostagmata) concernant l'administration et les finances, l'armée, la sécurité du commerce ; il dote l'Égypte d'une organisation judiciaire qui tient compte de la dualité ethnique et culturelle du pays : tribunaux distincts pour les immigrants hellénophones (dicastères dans les cités grecques et dans les campagnes) et pour les indigènes (laocrites, « juges du peuple »), subordonnés à une justice royale que le monarque exerce seul ou par l'e [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PTOLÉMÉE II PHILADELPHE (308-246 av. J.-C.) roi d'Égypte (282-246 av. J.-C.)  » est également traité dans :

APOLLONIOS DE RHODES (env. 295-env. 215 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Dominique RICHARD
  •  • 322 mots

Originaire d'Alexandrie, Apollonios de Rhodes est d'abord l'élève de Callimaque. Mais une polémique le dresse contre son ancien maître (une satire de Callimaque intitulée Ibis est dirigée contre lui). Calomnié auprès de Ptolémée Philadelphe, il quitte Alexandrie et s'établit à Rhodes où il enseigne la rhétorique et la grammaire. Il deviendra citoyen de Rhodes. Cependant, rappelé à Alexandrie aprè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apollonios-de-rhodes/#i_32326

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte ptolémaïque

  • Écrit par 
  • André BERNAND
  •  • 3 460 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La famille des Lagides »  : […] Aux ressources des documents épigraphiques ou papyrologiques, des auteurs tels que Strabon et Diodore de Sicile ( i er s. apr. J.-C.) viennent ajouter de précieux renseignements. En sorte qu'on connaît bien la famille des Lagides (souvent aussi cruelle que celle des Atrides), qui gouverna l'Égypte durant trois siècles. Cette monarchie, en son principe, était héréditaire, le fils aîné devant succé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-histoire-l-egypte-ptolemaique/#i_32326

Pour citer l’article

Joseph MÉLÈZE-MODRZEJEWSKI, « PTOLÉMÉE II PHILADELPHE (308-246 av. J.-C.) roi d'Égypte (282-246 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ptolemee-ii-philadelphe/