PROJET DU GRAND PARIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 17 septembre 2007, lors de l'inauguration de la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris, le président de la République Nicolas Sarkozy prononce un discours dans lequel il déclare qu'il souhaite qu'un « nouveau projet d'aménagement global du Grand Paris » soit l'objet d'une consultation internationale impliquant huit à dix agences d'architectes. L'objectif serait d'imaginer ce que pourrait être la région de la capitale « à l'horizon de vingt, trente voire quarante ans ».

Deux mois plus tard, une « consultation internationale pour l'avenir du Paris métropolitain » est lancée par le ministère de la Culture. Elle est placée sous l'autorité d'un comité de pilotage composé de l'État, de la Ville de Paris, de la région Île-de-France et de l'Association des maires d'Île-de-France, lui-même assisté d'un comité scientifique composé de vingt-trois experts.

Le 4 juin 2008, le président de la République a confié à dix équipes d'architectes-urbanistes le soin de travailler sur « des scénarios de développement urbain et d'aménagement du territoire en Île-de-France ». Les résultats de cette consultation sont exposés à la Cité de l'architecture et du patrimoine du 30 avril au 22 novembre 2009.

L'objectif du projet du Grand Paris n'est pas d'élargir les limites administratives de Paris, mais de renforcer « la région-capitale dans son rôle de ville-monde ». Pour Nicolas Sarkozy, il faut « faire du Grand Paris, une véritable métropole maritime », qui s'étende de la région Île-de-France jusqu'au Havre. Dans cette perspective, la question des transports (fluidifier la circulation autour de la capitale notamment) apparaît déjà comme un des enjeux majeurs du projet.

—  Arnaud BALVAY

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

1er-31 mars 2020 • France • Lutte contre l’épidémie de Covid-19.

Le 1er, alors que l’épidémie de Covid-19 causée par le coronavirus SARS-CoV-2 continue de se propager dans le pays, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) décide de ne plus hospitaliser que les personnes infectées présentant des symptômes graves, de confiner [...] Lire la suite

1er-22 décembre 2018 • France • Poursuite du mouvement des « gilets jaunes ».

mille. À Paris, les rassemblements sont marqués par de violentes altercations entre forces de l’ordre et manifestants, auxquels se mêlent des militants d’extrême droite et d’extrême gauche, et par de nombreuses déprédations dans certains quartiers aisés. Les salles intérieures de l’Arc de triomphe [...] Lire la suite

4-13 novembre 2018 • France • Célébration du centenaire de l’armistice de 1918.

maréchaux qui doit se tenir aux Invalides, à Paris, le 10, déclenche une polémique en déclarant que « le maréchal Pétain a été pendant la Première Guerre mondiale aussi un grand soldat », même s’il a « conduit à des choix funestes » lors de la Seconde Guerre mondiale. Le 10, Emmanuel Macron [...] Lire la suite

4-19 avril 2017 • Syrie • Frappe américaine en riposte à une attaque à l’arme chimique.

 ». Le 12, Moscou oppose son veto au projet de résolution présenté par Washington, Londres et Paris, qui exigeait la collaboration du gouvernement syrien à l’enquête sur l’attaque contre Khan Cheikhoun. La Russie réclame une enquête « transparente » menée sur place à l’aide d’« experts indépendants [...] Lire la suite

8-9 février 2005 • États-Unis - Europe • Visite de la secrétaire d'État Condoleezza Rice en Europe.

Le 8, la secrétaire d'État américaine Condoleezza Rice prononce un discours sur les relations transatlantiques à l'Institut des études politiques de Paris. Elle affirme qu'« il est temps d'ouvrir un nouveau chapitre » dans le partenariat américano-européen. Fondé sur des menaces communes [...] Lire la suite

6-28 août 1999 • France • Échec du projet de fusion B.N.P.-S.G.-Paribas.

la B.N.P. et la S.G. Le 28, le Cecei n'autorise pas la B.N.P. à conserver sa participation minoritaire dans le capital de la S.G., les deux établissements n'ayant pu dégager de solution « claire et concertée ». Cette décision met fin au projet de grand pôle bancaire français que soutenait le gouvernement [...] Lire la suite

1er-19 juin 1997 • France • Victoire de l'opposition de gauche aux élections législatives et nomination de Lionel Jospin comme Premier ministre.

d'outre-mer siège sans étiquette. À Paris, où Jean Tiberi, maire de la capitale, est réélu, la gauche ajoute 7 sièges de députés aux 2 qu'elle détenait déjà, sur un total de 21. Huit ministres sortants, sur les vingt-trois qui se présentaient, sont battus, dont Jacques Toubon, Éric Raoult et Alain [...] Lire la suite

29-30 juin 1987 • C.E.E. • Conseil européen à Bruxelles

compromis intervient entre Paris et Bonn à propos du démantèlement des montants compensatoires monétaires (M.C.M.), qui permet aux ministres de l'Agriculture de fixer, avec trois mois de retard, les prix pour la campagne 1987-1988. Mais la France doit renoncer à son projet de taxation des huiles végétales [...] Lire la suite

6-26 mars 1987 • France • Présentation des objectifs gouvernementaux jusqu'en 1992

Du 6 au 8, Jacques Chirac effectue un voyage dans la Région Rhône-Alpes. C'est pour lui, de Chambéry à Grenoble en passant par Lyon, l'occasion de répéter, dans ses déclarations, que l'objectif qu'il se fixe est 1992 – année de l'instauration d'un grand marché européen, mais aussi des jeux [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Arnaud BALVAY, « PROJET DU GRAND PARIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/projet-du-grand-paris/