PRIX LASKER 2021

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le prix spécial Lasker-Koshland en sciences médicales 

Le prix spécial Lasker-Koshland en sciences médicales a été attribué en 2021 à l’Américain David Baltimore, l’un des plus brillants chercheurs dans le domaine biomédical de la seconde moitié du xxe siècle.

David Baltimore

Photographie : David Baltimore

Prix Nobel 1975 pour la découverte de la transcriptase inverse, Prix Lasker 2021 pour son activité en faveur de la promotion des sciences, David Baltimore est photographié ici lors du gala du Jackson Laboratory en 2008 à New York. Le Jackson Laboratory (à Bar Harbor, Maine) est un centre... 

Crédits : Scott Wintrow/ Getty Images/ AFP

Afficher

David Baltimore est né le 7 mars 1938 à New York. Il grandit dans la banlieue de cette ville et s’initie à la biologie pendant des cours d’été au Jackson Laboratory de Bar Harbor (Maine) et au Cold Spring Harbor Laboratory (État de New York). Il y est remarqué et poursuit ses études à l’université Rockefeller de New York, où il obtient son doctorat (PhD) en 1964, et au Massachusetts Institute of Technology (MIT). La suite de sa carrière est une longue série de découvertes en virologie, autour des liens entre virus et cancer, et en immunologie. Ses travaux et sa découverte de l’enzyme de la transcriptase inverse, qui copie l’ARN en ADN, étape clé de la réplication de virus à ARN comme certains virus cancérogènes et le HIV, lui valent le prix Nobel de physiologie et médecine 1975, avec Howard Temin rencontré des années auparavant à Cold Spring Harbor. Baltimore poursuit sa carrière en prenant notamment la direction de l’Institut Whitehead pour la recherche biomédicale, rattaché au MIT, et la présidence de l’université de Rockefeller et du California Institute of Technology (Caltech). Son nom est associé aux principales découvertes en virologie et immunologie.

Outre ces nombreux travaux scientifiques, le prix Lasker vient également mettre en lumière l’importance de l’implication de ce chercheur dans les institutions scientifiques et, de manière générale, son rôle comme avocat de la recherche scientifique. En 1975, conscient des risques autant que des promesses des techniques de l’ADN recombinant, Baltimore participe à la conférence d’Asilomar, chargée de définir les contours des usages de ces techniques. Par la suite, il a également joué un rôle essentiel dans les débats sur la politique publique de la science et les choix qui en découlent. Enfin, on retiendra son implication très forte dans la lutte contre le sida.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Peter Hegemann, Karl Deisseroth et  Dieter Oesterhelt

Peter Hegemann, Karl Deisseroth et  Dieter Oesterhelt
Crédits : de gauche à droite : Philipp Plum/ HU Berlin ; Mami Nagaoki/ Yomiuri/ The Yomiuri Shimbun/ AFP ; MPI of Biochemistry/ A. Griesch

photographie

Drew Weissman et Katalin Karikó

Drew Weissman et Katalin Karikó
Crédits : Penn Medicine

photographie

David Baltimore

David Baltimore
Crédits : Scott Wintrow/ Getty Images/ AFP

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « PRIX LASKER 2021 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 avril 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-lasker-2021/