PRINCIPLES OF ECONOMICS, Carl MengerFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les fondements de l'approche autrichienne

L'ouvrage de Menger a ouvert la voie à l'analyse autrichienne de la production et du capital. Il est, en effet, impossible de bien comprendre les travaux d'Eugen von Böhm-Bawerk sur la théorie du capital et de l'intérêt ou ceux de Friedrich von Hayek sur les fluctuations économiques sans faire référence à l'analyse de la production proposée par Menger, dont la caractéristique tient à l'introduction du caractère ordonné dans le temps de la production des biens. Un bien est, pour Menger, caractérisé par sa place dans l'organisation temporelle et spatiale de l'ensemble de la production. Cette idée dépassera le seul cadre de l'école autrichienne. Les travaux de John R. Hicks (Capital and Time, 1973) seront également fortement marqués par l'introduction du temps dans l'analyse économique. Hicks reconnaît d'ailleurs sa dette vis-à-vis de l'école autrichienne, en particulier vis-à-vis d'Eugen von Böhm-Bawerk, et consacrera un article à Menger en 1951 dans l'Economic Journal.

On doit aussi à Menger l'introduction de l'approche subjectiviste en économie. Cette approche est fondée sur l'affirmation que les individus ont une connaissance spécifique de la relation qui existe entre leurs besoins et l'ensemble ordonné des biens. Ainsi, plutôt que d'étudier les comportements d'individus représentatifs, certains prolongements des thèses mengeriennes mettront l'accent sur le problème posé par la coordination des plans d'action d'individus hétérogènes. Les travaux de Friedrich von Hayek sur l'ordre spontané ou ceux d'Israel Kirzner (1992) sur les processus de marché sont directement inspirés de ce type d'approche.

Un autre apport de Menger, repris celui-là de façon beaucoup plus approfondie dans son ouvrage de 1883, porte sur l'émergence de la monnaie, conçue comme une institution organique, engendrée par les comportements des agents économiques, sans que ces derniers aient eu la volonté de la créer. Un individu, plus avisé que les autres, constate qu'il obtient une satisfaction plus grande en échange [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur de sciences économiques à l'université de Lyon-II-Louis-Lumière

Classification


Autres références

«  PRINCIPLES OF ECONOMICS, Carl Menger  » est également traité dans :

AUTRICHIENNE ÉCOLE, économie

  • Écrit par 
  • Pierre GARROUSTE
  •  • 1 603 mots

En 1871, la publication des Principles of Economics de Carl Menger inaugure ce qui va devenir un nouveau courant de la pensée économique : la tradition économique autrichienne. S'il est considéré, avec le Britannique Stanley Jevons et le Français Léon Walras, comme le co-inventeur du marginalisme, qui introduit le calcul à la marge pour déterminer le niveau optimal de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-autrichienne-economie/#i_30183

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre GARROUSTE, « PRINCIPLES OF ECONOMICS, Carl Menger - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/principles-of-economics/