PORNOGRAPHIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La censure et son insaisissable objet

La dispersion de telles réponses n'a pas qu'un intérêt sémantique. Elle contient des enseignements et justifie, par exemple, les embarras de la censure. Comment appliquer celle-ci à une notion qui soutient le paradoxe d'être à la fois évidente et cependant vide, à une notion qui est en même temps indestructible (puisque toutes les époques la connaissent) et volatile (puisqu'elle s'évapore ici pour recomposer une autre nébuleuse ailleurs) ? On en vient à cette conséquence que la censure ne peut être que capricieuse, changeante (ce qu'il est banal de constater : Joyce, Genet, Bataille, D. H. Lawrence, réprouvés d'abord, sont publiés en Livre de poche) et arbitraire.

L'arbitraire ici s'avoue en ce que les censeurs ne prennent même pas le soin de dessiner l'objet qu'ils frappent. Le cas du cinéma en France est assez clair. En 1975, fut créée une catégorie spéciale groupant les films pornographiques et les films incitant à la violence, qui, sous ce chef, sont victimes de restrictions sévères. Ils ne peuvent être projetés que dans des salles spéciales, les salles X, qui doivent en faire la demande, et ils supportent une fiscalité d'exception. Par ailleurs, aucune aide n'est consentie à des films dont le scénario laisse soupçonner qu'ils mériteront d'être rejetés dans le circuit X. Selon une autre disposition, les films pornographiques étrangers sont soumis à une taxe (300 000 F), ce qui revient pratiquement à interdire leur importation (l'existence de cette taxe, d'une part, encourage la production nationale en drainant une grande partie des capitaux disponibles vers la production des films pornographiques, au détriment des autres films ; d'autre part, supprime la concurrence de la production étrangère, seule capable de créer des films pornographiques de qualité, tel le très beau The Devil in Miss Jones, et voue ainsi la production française à la fadaise, à la vulgarité, au bon marché et à la laideur).

Une telle législation, en dépit de sa précision, repose, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PORNOGRAPHIE  » est également traité dans :

CENSURE

  • Écrit par 
  • Julien DUVAL
  •  • 6 226 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ordre public et bonnes mœurs »  : […] Ces périodes particulières mises à part, le contrôle étatique des publications a été très limité au xx e  siècle. L'assouplissement de la législation traduit certainement un progrès de la liberté d'expression, mais il tient aussi à l'affaiblissement du rôle social de l'écrit face aux nouveaux moyens de communication. En revanche, il faut souligne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/censure/#i_11822

CINÉMA (Aspects généraux) - Le droit du cinéma

  • Écrit par 
  • Gaëlle ROMI, 
  • Raphaël ROMI
  •  • 5 707 mots

Dans le chapitre « Le visa national d'exploitation »  : […] Selon l'ordonnance du 3 mai 1945, complétée par le décret du 23 février 1990 relatif à la classification des œuvres cinématographiques, le ministre dispose du pouvoir d'accorder une autorisation pour tous publics ou de limiter la capacité de projection. Dans ce cas, il peut prononcer une interdiction aux mineurs de 12 ans, ou aux mineurs de 16 ans, un classement X ou une interdiction totale. Plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-le-droit-du-cinema/#i_11822

DAMIANO GÉRARD (1928-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 257 mots

Réalisateur américain. Après avoir réalisé nombre de films pornographiques parmi lesquels se détache The Devil in Miss Jones (1973), il va connaître un succès planétaire avec Deep Throat ( Gorge profonde , 1972). Tourné en moins d'une semaine avec Linda Lovelace et Harry Reems pour acteurs principaux, ce film à petit budget, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-damiano/#i_11822

DWORKIN ANDREA (1946-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 424 mots

Féministe et auteur américaine, Andrea Dworkin critique ouvertement la politique sexuelle, en particulier les persécutions qu'entraîne la pornographie sur les femmes. Née le 26 septembre 1946 à Camden, dans le New Jersey, Andrea Dworkin commence à écrire à un très jeune âge. Avant d'obtenir en 1968 sa licence au Bennington College, dans le Vermont, elle participe à des manifestations étudiantes c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-dworkin/#i_11822

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 795 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Religion et érotisme »  : […] On peut distinguer deux espèces d'érotisme dans l'art ; d'un côté, les images érotiques qui sont l'expression d'une religion primitive, d'une croyance magique, ou les symboles d'une opération d'alchimie ; de l'autre, les images profanes suggérées par l'idéalisation artistique de la beauté du corps humain, ou bien par le désir d'exciter les appétits sensuels, ou encore par l'âcre plaisir de représe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erotisme/#i_11822

EXPLICATIONS PROXIMALES ET ULTIMES DES COMPORTEMENTS

  • Écrit par 
  • Patrick BONIN
  •  • 1 017 mots

Traditionnellement, les recherches en psychologie cognitive portent sur le « comment » des comportements : comment apprenons-nous ? comment parlons-nous ? La psychologie évolutionniste propose non seulement des explications – dites proximales – à ces questions mais, aussi et surtout, elle cherche à comprendre le « pourquoi » des comportements – des explications dites ultimes. Ces deux types d'exp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explications-proximales-et-ultimes-des-comportements/#i_11822

FANTASTIQUE

  • Écrit par 
  • Roger CAILLOIS, 
  • Éric DUFOUR, 
  • Jean-Claude ROMER
  •  • 21 074 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les années 1970 : le film d’horreur »  : […] L’année 1968 est marquée par l’affaibissement de la censure, « avec l’adoption par la MPAA [Motion Picture Association of America] d’un système de cotes qui se substitue pratiquement au régime de l’auto-censure et au Code de la production en vigueur depuis les années 1930 » (P. Rouyer, Le Cinéma gore ). En conséquence, on voit apparaître un nouveau genre de cinéma fantastique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantastique/#i_11822

GRAFFITI

  • Écrit par 
  • Glen D. CURRY, 
  • Scott H. DECKER, 
  • William P. MCLEAN
  • , Universalis
  •  • 5 872 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fonction sociale »  : […] Si l'art est un moyen de démocratisation, comme le voudraient certains théoriciens des sciences sociales, les graffiti figuratifs constituent un corpus précieux, susceptible d'indiquer une des voies par lesquelles l'art pourrait être exploité dans le but de rapprocher les hommes. Il serait en fait trop audacieux d'avancer que les graffiti constituent en eux-mêmes un moyen de démocratisation, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graffiti/#i_11822

HYPERRÉALISME

  • Écrit par 
  • Élisabeth LEBOVICI
  •  • 3 196 mots

Dans le chapitre « Une réalité excessive »  : […] L'art hyperréaliste réclamait l'attention du public en direction d'un monde hyperréaliste : monde de matières lavables, de Formica et d'inox, de sacs en plastique, de sachets de sucre et de papiers transparents (Schonzeit), de débits de fast-food , de banques (Estes), de vitrines, voitures et miroirs (Eddy) d'enseignes en néons (Cottingham), de carrosseries brillantes, de pierres tombales alignées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hyperrealisme/#i_11822

MACKINNON CATHARINE ALICE (1946- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 527 mots

Professeur de droit et militante féministe, Catharine MacKinnon défendit des théories juridiques controversées mais influentes, centrées principalement sur le combat du harcèlement sexuel et de la pornographie. Née le 7 octobre 1946 à Minneapolis (Minnesota), Catharine Alice MacKinnon, comme sa mère et sa grand-mère avant elle, étudie au Smith College de Northampton (Massachusetts) et en sort dipl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catharine-alice-mackinnon/#i_11822

L'HARMONIE DES PLAISIRS. LES MANIÈRES DE JOUIR DU SIÈCLE DES LUMIÈRES À L'AVÈNEMENT DE LA SEXOLOGIE (A. Corbin)

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 990 mots

Du Miasme et la jonquille (1982) aux Cloches de la terre (1990), Alain Corbin a tracé sa voie en se faisant l'historien des sens, une de ces recherches que Lucien Febvre appelait de ses vœux, et qui allaient radicalement modifier l'historiographie française et lui donner un prestige international. Alain Corbin possède une connaissance profonde des tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-harmonie-des-plaisirs-les-manieres-de-jouir-du-siecle-des-lumieres-a-l-avenement-de-la-sexologie-a-corbin/#i_11822

Pour citer l’article

Gilles LAPOUGE, « PORNOGRAPHIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pornographie/