POLDER

« Polder » est un mot d'origine néerlandaise (polder : terre endiguée) qui apparaît, pour la première fois, dans une charte de Middelbourg (en Zélande) en 1219 ; il a été adopté dans un très grand nombre de langues. Le terme désigne une superficie de terrain qui, naturellement recouverte d'eau, est entourée de digues, formant ainsi une dépression fermée artificielle, et qui a son régime hydraulique propre : l'eau de pluie ou celle qui s'est infiltrée à travers les défenses est évacuée par pompage ou, quand les circonstances le permettent, par gravité. Au sens strict, cette appellation est réservée à un territoire conquis sur la mer et situé au-dessous du niveau de celle-ci ou, du moins, au-dessous de celui de la haute mer. Mais on étend généralement le terme à des terrains très humides, endigués, situés le long de fleuves et même, parfois, loin de la mer.

Ces deux caractères – le premier lié à l'étymologie même du terme (« terre endiguée ») et le second relatif à des zones situées sous le niveau de la mer – excluent de la définition des constructions du génie civil, qui lui sont abusivement rattachées : on ne considèrera pas comme des polders, par exemple, l'aéroport de Nice, les extensions marines de ville comme Tōkyō sur la mer du Japon, ou encore les îles artificielles au large du Qatar. Les polders forment donc des régions dont les caractères spécifiques sont très nettement marqués.

La construction

Les trois types de polders

On distingue trois types : le polder d'endiguement ou d'atterrissements littoraux (en néerlandais, bedijking), le polder d'assèchement (droogmakerij), où les digues peuvent être naturelles ou non, et enfin le Zuiderzee qui est, à la fois, littoral et d'assèchement.

– Le polder d'endiguement résulte de l'endiguement d'un schorre, c'est-à-dire d'une bande littorale qui n'est plus recouverte que par les vives eaux (hautes marées), à la différence de la slikke, recouverte par la marée. L'écoulement de l'eau se fait par gravité, à travers des écluses, à maré [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université des sciences et technologies de Lille

Classification


Autres références

«  POLDER  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Géographie) - Aspects naturels et héritages

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 8 233 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les différents milieux à l'ouest de l'Elbe »  : […] tourbières est une page importante de l'histoire du peuplement de l'Allemagne du Nord. Les Marschen (polders), appelés Kooge en frison, occupent près de 8 000 kilomètres carrés (8/10 des polders hollandais). On distingue les Flussmarschen (polders fluviaux) autour de l'Elbe (Altes Land) et les Seemarschen (polders marins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-geographie-aspects-naturels-et-heritages/#i_24289

BELGIQUE - Géographie

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 6 517 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Répartition de la population et armature urbaine »  : […] caractère relatif de l'interdépendance de la fertilité des sols et des densités de population se retrouve dans les polders, terres fertiles mais pays de grandes exploitations conquises sur les terres submersibles par des abbayes médiévales et par des grands propriétaires, qui ont des densités moins importantes que celles de la Flandre sablonneuse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-geographie/#i_24289

BONIFICATION DES SOLS

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 590 mots

Bonifier une terre, c'est la rendre productive. Cependant, le terme italien bonifica et la politique qui s'y attache ne concernent pas seulement la production agricole. L'œuvre de bonification intéresse des domaines naturels improductifs ou déshérités : marécages, montagnes ruinées par l'érosion, deltas menacés par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonification-des-sols/#i_24289

CORÉE DU SUD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Stéphane THÉVENET
  • , Universalis
  •  • 11 365 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le sud-ouest : une région rurale stimulée par la proximité chinoise »  : […] 2001 la desserte de grands projets de développement : aménagement de la baie d'Ansan au sud de Séoul, gigantesque polder industrialo-urbain du Saeman’gŭm dans la baie de Kunsan (dont la digue principale de plus de 30 km a été achevée en avril 2006) destiné à accueillir un grand port commercial (conteneurs), développement de la zone industrialo- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-du-sud/#i_24289

HONG KONG

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • Pierre SIGWALT
  •  • 9 998 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Le milieu naturel »  : […] au rythme des grands travaux de remaniement des dépôts quaternaires littoraux et de poldérisation du front de mer entrepris pour assurer son urbanisation et son industrialisation. Ainsi, les trois quarts de l'aéroport de Chep Lap Kok ont été gagnés sur la mer. Comme en témoignent les réseaux de failles et les abris anticycloniques, les risques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hong-kong/#i_24289

IJSSELMEER

  • Écrit par 
  • Claude MOINDROT
  •  • 921 mots

Lac d'eau douce des Pays-Bas, l'IJsselmeer occupe la partie septentrionale de l'ancien Zuiderzee, vaste golfe de la mer du Nord (3 500 km2), qui a été endigué et poldérisé au cours du xxe siècle. L'origine du Zuiderzee (ou « mer du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ijsselmeer/#i_24289

MARAIS & VASIÈRES

  • Écrit par 
  • Fernand VERGER
  •  • 3 093 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les marais maritimes »  : […] ». D'autres, au contraire, sont isolés hydrologiquement et constituent une catégorie de polders : marais desséchés de la France de l'Ouest, renclôtures de Picardie, polders de Frise... Enfin, certaines parties des marais maritimes ont donné lieu à une spécialisation particulière lorsque les conditions climatiques et économiques étaient favorables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marais-et-vasieres/#i_24289

MONT-SAINT-MICHEL BAIE DU

  • Écrit par 
  • Jean Claude LEFEUVRE
  •  • 3 258 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'évolution sédimentaire et les interventions humaines »  : […] hectares à la compagnie hollandaise Mosselman et Donon (devenue ensuite la Compagnie des polders de l'Ouest). Les premiers travaux visent à protéger la concession contre les divagations des rivières : le Couesnon est canalisé entre 1856 et 1858 et la digue de la Roche-Torin est construite en 1859-1860 pour s'opposer à la divagation vers le sud de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baie-du-mont-saint-michel/#i_24289

MOULIN À VENT

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 271 mots
  •  • 1 média

Connu au viie siècle sur les plateaux iraniens, le moulin à vent est alors une tour assez haute percée de meurtrières qui remplacent le bief : par ces ouvertures, le vent s'engouffre avec plus de violence, entraînant une roue à palettes, disposée horizontalement au sommet de la construction. L'axe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moulin-a-vent/#i_24289

NORD MER DU

  • Écrit par 
  • Alain PERRODON, 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 4 426 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Géologie, histoire quaternaire et géomorphologie »  : […] régions, la plaine côtière était, à l'état naturel, largement envahie à marée haute. Ces zones inondables, lieu d'une sédimentation vaseuse active qui y est encore favorisée par la pratique des « jardins de vase », ont été souvent conquises à la culture, par endiguements successifs protégeant les prés-salés des ingressions marines. Les plus vastes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-du-nord/#i_24289

PAYSAGE HISTOIRE DU

  • Écrit par 
  • Philippe LEVEAU
  •  • 4 741 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fondements d'une histoire du paysage »  : […] à construire des digues, des barrages, des canaux, on créa des polders, on développa l'utilisation du moulin. Les paysans s'orientèrent vers la production de céréales et l'exploitation de la tourbe. Ce processus dura jusqu'à ce que la subsidence oblige à revenir à l'économie herbagère et à introduire des cultures […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-du-paysage/#i_24289

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 589 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Relief et hydrographie »  : […] et de marais, l'endiguement des fleuves, la construction de polders. La montée du niveau de la mer (environ 65 m durant les dix derniers millénaires), qui se poursuit de nos jours, contraint à mener de vastes programmes de renforcement et de rehaussement des digues ; 24 p. 100 du territoire et une grande partie de la Randstad Holland, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_24289

SINGAPOUR

  • Écrit par 
  • Rodolphe DE KONINCK
  •  • 6 473 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La domestication de la nature »  : […] donnait encore directement sur la mer, c'est maintenant une large baie enserrée par des polders qui s'étend au pied du centre-ville. La rivière Singapour, encore dangereusement polluée au début des années 1980, a été totalement assainie depuis et se jette désormais dans cette Marina Bay bordée de jardins, d'un immense centre culturel et de grands […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/singapour/#i_24289

Voir aussi

Pour citer l’article

André GAMBLIN, « POLDER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/polder/