PLASTIC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Explosif pâteux à base d'hexogène ou de pentrite, le plastic, ou explosif plastique, présente une consistance analogue à celle du mastic de vitrier, mais il ne durcit pas. Il est caractérisé par une brisance élevée et une bonne puissance. Il ne s'altère pas au contact de l'eau ; il nécessite l'emploi d'un détonateur pour exploser.

On le prépare en malaxant le produit de base avec un mélange plastifiant constitué d'hydrocarbures liquides et d'un élastomère. (Le malaxage est précédé d'une granulation.) Le plastic est ensuite moulé en pains de 500 grammes.

Cet explosif est normalement utilisé par les troupes du génie, par exemple pour faire sauter des ouvrages d'art. Le fait qu'il ne s'altère pas sous l'eau le rend très utile pour la démolition de ponts. Sa malléabilité permet de l'introduire dans des fissures et, plus généralement, de prendre une forme quelconque. Il a été utilisé à maintes reprises pendant la Seconde Guerre mondiale pour les actes de résistance.

—  Stanislas de CHAWLOWSKI

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PLASTIC  » est également traité dans :

ARMES - Armes légères

  • Écrit par 
  • François AMBROSI, 
  • Alain BRU
  •  • 11 810 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Mines et pièges »  : […] Les mines et pièges sont des armes aussi vieilles que l'invention de la poudre. Elles consistent à faire exploser une charge au moment du passage de l'adversaire. L'apparition d'explosifs malléables appelés couramment « plastic » et d'allumeurs dont la diversité défie l'entendement permet au combattant de réaliser des pièges dont la variété n'a pour limite que celles de son imagination. Il exist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armes-armes-legeres/#i_19832

NOBEL ALFRED (1833-1896)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 834 mots
  •  • 2 médias

La poudre noire et le coton-poudre sont les seuls explosifs pratiquement employés, quand Ascanio Sobrero découvre en 1846, à Turin, la nitroglycérine (1846). L'action de l'acide azotique sur la glycérine, elle-même identifiée depuis 1779, a permis d'obtenir ce nouveau produit qui recèle une force explosive jusqu'alors inconnue. La nitroglycérine apparaît cependant inutilisable, à moins d'être maît […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-nobel/#i_19832

Pour citer l’article

Stanislas de CHAWLOWSKI, « PLASTIC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/plastic/