Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves)

Le programme PISA (Program for International StudentAssessment, « programme international pour le suivi des acquis des élèves ») est une enquête trisannuelle menée par l’O.C.D.E. depuis l’année 2000 dans un ensemble de pays participants, de pays partenaires ou de régions administratives avec un système scolaire spécifique, comme Hong Kong ou Macao (au total 43 États ou régions en 2000 et 65 en 2012). L’enquête propose, sur la base d’un ensemble de tests, une mesure des compétences d’un échantillon des élèves âgés de 15 ans et 3 mois à 16 ans et 2 mois, dans trois domaines : compréhension de l’écrit, culture mathématique et culture scientifique ; elle combine pendant deux heures questions ouvertes et questions à choix multiples évoquant des situations concrètes ; chacun des domaines concernés est à son tour « sujet majeur » de l’enquête, faisant l’objet de questionnaires approfondis.

Que nous apprennent ces tests de mesure des compétences ? Sont-ils transposables et applicables égalitairement à tous les enseignements et à toutes les cultures ? L’effet du programme PISA sur les politiques éducatives internationales est-il bénéfique ? La nature du PISA et l’exploitation de ses résultats font l’objet de plusieurs controverses.

Que mesure PISA ?

L’objectif particulier du programme PISA est d’évaluer l’aptitude des élèves à appréhender de manière autonome les situations de la vie quotidienne, grâce à leur formation scolaire. Les experts sollicités en amont de l’enquête ont souligné le caractère aventureux et réducteur de la définition a priori de compétences et de qualités générales attendues de la part du citoyen moderne. Les idées à l’origine du projet n’ont pas trouvé d’assise théorique, mais sont testées de manière empirique sur la base de questions sollicitant la résolution de problèmes concrets. Les résultats des élèves à des tests scolaires et aux tests PISA s’avèrent fortement corrélés, ainsi que les résultats des élèves dans les différents champs couverts par l’enquête (compréhension de l’écrit, culture mathématique et culture scientifique). Les évaluations offrent vraisemblablement un pronostic de la réussite à l’école comme de l’aisance dans la vie quotidienne mais, pour des raisons de finalité et de méthode, elles ne sont pas sensibles aux effets d’un enseignement de haute qualité. L’optique des tests évolue quelque peu au fil des enquêtes ; par exemple, la culture mathématique implique non seulement des compétences en résolution de problèmes contextualisés, mais aussi, depuis PISA 2012, la mise en œuvre de facultés mathématiques fondamentales. Les questionnaires cognitifs sont complétés par des questionnaires contextuels remplis par les élèves sur leurs attitudes et conditions d’apprentissage, et par les chefs d’établissement sur leur système scolaire et leur établissement.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directrice de recherche au CNRS, Groupe d'étude des méthodes de l'analyse sociologique de la Sorbonne, Paris

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Enquête PISA : compétences en mathématiques - crédits : Encyclopædia Universalis France

Enquête PISA : compétences en mathématiques

Autres références

  • ÉDUCATION - Économie de l'éducation

    • Écrit par François LECLERCQ
    • 3 986 mots
    ...scolarisation aient réellement échoué à stimuler la croissance, faute de politiques économiques adéquates ou en raison de la mauvaise qualité des écoles. Cependant, la participation, depuis les années 2000, d'un nombre croissant de pays à des enquêtes telles que le Programme international pour le suivi des...
  • FRANCE - L'année politique 2023

    • Écrit par Nicolas TENZER
    • 5 492 mots
    • 3 médias
    ...de la tenue incriminée, la plupart acceptant d’en changer le jour même après le « dialogue » prévu par la circulaire. La publication, en décembre, du classement annuel PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves, enquête menée tous les trois ans par l’OCDE) attestant une baisse...
  • GENRE ET COGNITION

    • Écrit par Michel HUTEAU
    • 1 140 mots
    • 1 média
    ...plus important que celui que l'on observe pour les aptitudes verbales et il persiste alors que ces différences d'aptitudes deviennent négligeables. Les enquêtes P.I.S.A. (Program for International Student Assesment) portant sur des jeunes de quinze-seize ans et évaluant la connaissance de la langue en...

Voir aussi