PINALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Épicéa

Épicéa
Crédits : Randy Wells/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Cône de sapin pectiné

Cône de sapin pectiné
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Douglas (cônes)

Douglas (cônes)
Crédits : Gary Braasch/ The Image Bank/ Getty Images

photographie


Les Pinales constituent un ordre de Gymnospermes appartenant au sous-embranchement des Conifères ; elles ne comprennent qu'une seule famille, les Pinacées, appelées aussi Abiétacées, et groupent dix genres vivants dont certains sont très familiers : sapin, pin, épicéa, mélèze ou cèdre. Ces arbres à feuillage persistant – sauf chez les mélèzes (Larix et Pseudolarix) – peuvent atteindre une grande taille ; ils sont cantonnés, à l'exception d'un pin que l'on trouve dans les îles de la Sonde, dans l'hémisphère Nord où leurs peuplements forment, selon la latitude, les forêts sempervirentes boréale et subalpine (cf. forêts de résineux). Les conditions climatiques de leur biome (froid et gel) expliquent leur adaptation à la sécheresse, en particulier leurs feuilles en aiguilles plus ou moins aplaties, à cuticule épaisse, à stomates enfoncés dans des puits ou des sillons.

Épicéa

Épicéa

Photographie

Branche d'un épicéa montrant les feuilles en aiguilles, le plus souvent persistantes, caractérisant de très nombreux conifères. 

Crédits : Randy Wells/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Des pollens fossiles de Pinales sont connus depuis le Jurassique, ce qui fait remonter l'apparition de ces végétaux à au moins cent soixante millions d'années. Les Pinales présentent des caractères de parenté avec le genre Glyptolepis du Trias qui, lui-même, semble se rattacher aux Lébachiales, premiers Conifères connus, apparus au Permo-Carbonifère. Parmi les Pinales, le genre Pinus constitue le type le plus primitif, tandis que les genres Abies, Picea, Keteleeria et Pseudotsuga sont les plus évolués.

Étude d'un type : le sapin pectiné

Le sapin pectiné ou sapin des Vosges (Abies alba Mill. ou Abies pectinata DC.) est un arbre atteignant 50 mètres de haut, à port pyramidal devenant plus ou moins tabulaire. Indifférent à la nature du sol, mais exigeant une atmosphère humide, il forme dans les montagnes de l'Europe moyenne et méridionale des peuplements naturels soit purs, soit associés au hêtre ou, dans les Alpes, associés à l'épicéa. Son bois, apprécié, est utilisé comme bois d'œuvre et en menuiserie et, à l'encontre de celui du pin, ne contient pas [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : Maître assistant à la faculté des sciences de Reims

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean LEPOUSÉ, « PINALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinales/