NARDINI PIETRO (1722-1793)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur italien Pietro Nardini fut l'un des plus éminents violonistes du xviiie siècle.

Né le 12 avril 1722, à Livourne, en Toscane, Pietro Nardini est, à Padoue, le plus célèbre élève du compositeur Giuseppe Tartini, virtuose du violon. De 1763 à 1765, il est Konzertmeister (premier violon solo) à l'orchestre de la cour de Stuttgart, qui est alors dirigé par Niccolò Jommelli. De retour dans sa ville natale en 1766, il vit ensuite à Padoue, chez Tartini, qu'il assiste durant la maladie qui emportera ce dernier, en 1770. Cette année-là, Nardini devient directeur de la musique à la cour du grand-duc de Toscane, à Florence, poste qu'il occupera jusqu'à sa mort. Il jouit alors d'une exceptionnelle réputation d'interprète, ses contemporains appréciant la beauté et la puissance expressive de son jeu. Ses compositions pour le violon, mélodieuses et faciles à jouer, constituent des études techniques prisées. Ses six concertos pour violon, opus 1 (1765), adoptent souvent le schéma lent, vif, lent. On lui doit aussi des Solos pour violon et basse continue, opus 2 et opus 5, des sonates pour deux flûtes ou deux violons et basse continue, des quatuors à cordes, des sonates en trio... Pietro Nardini meurt le 7 mai 1793, à Florence.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NARDINI PIETRO - (1722-1793) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-nardini/