PRÉVOST PIERRE (1751-1839)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physicien suisse né à Genève le 3 mars 1751 et mort dans la même ville le 8 avril 1839, dont les travaux sur les échanges de chaleur clarifièrent les notions thermodynamiques.

En 1791, Prévost émet l'idée que tout corps rayonne de l'énergie indépendamment de son entourage. En opposition à la théorie selon laquelle l'existence de deux fluides, le frigorique et le calorique, expliquait les échanges de chaleur entre les corps, il propose une théorie des échanges selon laquelle par exemple un corps en équilibre avec son environnement ne cesse pas de rayonner mais absorbe autant d'énergie qu'il en émet. Au contraire, un corps plus froid que son entourage absorbe davantage d'énergie, ce qui amène sa température à croître. Son mémoire Sur l'équilibre du feu, publié en 1792, eut une influence durable sur les physiciens du xixe siècle, et en particulier sur Gustav Kirchhoff qui mit systématiquement en œuvre les idées de Prévost.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « PRÉVOST PIERRE - (1751-1839) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-prevost/