KAST PIERRE (1920-1984)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 22 décembre 1920, Pierre Kast appartient à cette génération que l'histoire a fait mûrir brutalement. En 1940, sans avoir connu la drôle de guerre, il découvre le drôle de jeu : responsable d'un mouvement d'étudiants communistes, il est un des organisateurs de la manifestation du 11 novembre. Arrêté quelques jours plus tard, il passe cinq mois en prison, et plonge ensuite pour quatre années dans la clandestinité. Après la Libération il est pendant un temps très court à la tête du mouvement étudiant créé par le Parti communiste, mais refuse alors la carrière de permanent à laquelle il pouvait prétendre, et choisit le cinéma : il passe le concours d'entrée à l'I.D.H.E.C. Reçu premier, il démissionne immédiatement, séduit par une rencontre avec Henri Langlois. Il entre alors à la Cinémathèque française. Sa carrière est protéiforme : journaliste, plus essayiste que critique (à Action, aux Cahiers du cinéma ou à Positif), cinéaste naturellement, responsable du mouvement des ciné-clubs et de la Cinémathèque française. Voyageur aussi (il aima le Portugal et le Brésil), et romancier (Les Vampires de l'Alfama, 1975 ; Le Bonheur ou le pouvoir, 1980 ; La Mémoire du tyran, 1982). Amateur de plaisirs et homme de goût, il fut un maillon de cette chaîne d'esprits clairs qui nous vient du xviiie siècle, et qui joint avant lui Stendhal à Roger Vailland.

Il se sentait proche de Raymond Queneau (de l'amateur de mathématiques, de l'oulipien comme de l'auteur du Chiendent), des humoristes anglais tels Swift ou Samuel Butler, de Conrad et de Kafka. Il prisait chez eux la lucidité, et une écriture en forme de parabole. Il se méfiait de ce que l'après-guerre appelait réalisme, et défendait quelques films rares, comme L'Âge d'or de Buñuel, Monsieur Verdoux de Chaplin, ou Noblesse oblige de Hamer : « Ce sont des fables, qu'il n'est pas question de traduire dans une autre forme. » Cinéaste, après avoir été assistant de Grémillon, de René Clément, [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur d'histoire, historien de cinéma, président de l'Association française de recherche sur l'histoire du cinéma

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre JEANCOLAS, « KAST PIERRE - (1920-1984) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 août 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-kast/