BOUCHER PIERRE (1908-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le photographe et graphiste Pierre Boucher est né le 29 février 1908 à Paris. Son père l'inscrit, en 1922, à l'École des arts appliqués à l'industrie. En marge des cours de dessin, de gravure et de typographie, il découvre avec enthousiasme les peintres contemporains, Vlaminck, Braque, Matisse, Picasso. Il prend bientôt la mesure de la modernité qui touche les champs divers de la création : l'architecture de Le Corbusier, le cinéma d'Eisenstein et de Fritz Lang, il s'intéresse au mouvement allemand du Bauhaus, aux photographies de Martin Munkacsi (1896-1963), aux photomontages de Lázló Moholy-Nagy. Après ses études, Pierre Boucher fait, en 1926, un stage chez l'imprimeur-éditeur Draeger, collabore au magazine américain The Spur pour lequel il dessine quelques couvertures. Il est embauché à l'atelier de dessin des magasins du Printemps qu'il quitte après une année pour travailler chez l'éditeur Tomer.

Appelé sous les drapeaux en 1928, Pierre Boucher doit ses débuts de photographe à son affectation au service photo de l'aviation, à Rabat. Il y apprend surtout les techniques de laboratoire et de photomontage. Rendu à la vie civile en 1931, il commence avec la nouvelle maison d'édition Printel une collaboration qui durera une cinquantaine d'années. À la suite d'un stage chez Deberny-Peignot, l'éditeur d'Arts et métiers graphiques, il réalise plusieurs couvertures pour cette revue qui publie les œuvres de photographes célèbres ou débutants, Maurice Tabard, Maurice Cloche, Victor Borel, Herbert Matter ou Jean Moral. Borel le présente à René Zuber, dont le séjour en Allemagne et la participation à l'exposition Film und Foto de 1929 à Stuttgart font un brillant représentant de la Nouvelle Photographie. Les deux jeunes gens montent le Studio Zuber, rue Vernier. Acquis aux nouvelles tendances de la photographie, côtoyant de nombreux artistes tels que Paul Grimault, Jean Aurenche, Jean Anouilh, Alain Cuny, Maurice Baquet ou Marc Allégret, Pierre Boucher associe avec bonheur la photographie au goût partagé par ses amis pour les sorties en pleine nature. Sur la plage encore déserte de Pampelone, près de Saint-Tropez, ou sur les côtes du Pays basque espagnol, il réalise ses premiers nus en extérieur, associant la lumière solaire, les tonalités du paysage et les lignes du corps. En 1932, il rencontre grâce à André Lejard et Henri Jonquière, respectivement rédacteur et directeur artistique à Arts et métiers graphiques, l'Allemande Maria Eisner qui a pour projet d'ouvrir une agence. Alliance-Photo installe ses bureaux rue de la Pépinière en 1934 et compte trois membres, René Zuber, Pierre Boucher et Pierre Verger. Pierre Boucher accomplit de nombreuses missions documentaires dans les pays méditerranéens. Photographe du réel, curieux des procédés de surimpression, de la prise de vue en infrarouge et du montage, il reste toujours proche de l'édition, de la mise en page, des projets collectifs.

Pierre Boucher collabore à la réalisation de plusieurs ouvrages didactiques avec l'éditeur Marcel Natkin : Le Nu en photographie, Le Trucage, L'Art de voir. Mobilisé en 1939, il est affecté au service photo de l'armée de l'air avant d'organiser celui du ministère de la Jeunesse, à la demande du gouvernement de Vichy.

En 1943, Boucher installe à Paris son propre atelier et s'essaie à la prise de vue sous-marine : il expérimente les premières bouteilles à oxygène et met au point un caisson étanche pour ses appareils. En 1944, il mène, sur les pentes du Mont-Blanc, une étude photographique sur le ski avec le champion Émile Allais. Il fonde en 1945 l'Agence de documentation et d'édition photographique (A.D.E.P.) et crée un atelier de publicité. Le plan Marshall lui confie en 1948 la direction de son service graphique, qu'il conservera jusqu'à la création de sa propre agence, Multiphoto, en 1952. Il réalise la même année une fresque monumentale de 15 mètres en photomontage couleurs pour l'auditorium de l'usine Tweedales & Smalley à Manchester. Membre dès 1953 de l'Agence graphique internationale, Pierre Boucher a participé à de nombreuses expositions collectives. En 1966, il s'intéresse à la coloration des couches minces superficielles, comme en produit le pétrole à la surface de l'eau. Cette étude le conduira à se spécialiser dans la prise de vue en lumière polarisée.

Retiré à Faremoutiers [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Hervé LE GOFF, « BOUCHER PIERRE - (1908-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-boucher/