PERSONNES et APRÈS, C. Boltanski (expositions)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Afin de donner une plus grande visibilité à la création contemporaine, le ministère de la Culture a intitulé Monumenta une manifestation qui accueille ponctuellement dans la nef du Grand Palais les œuvres d'un artiste majeur de notre temps. En 2007, l'Allemand Anselm Kieffer a présenté, non sans grandiloquence, ses débordements baroques, qu'il s'agisse de sculptures ou de peintures. L'année suivante, ce fut le tour du sculpteur américain Richard Serra, qui installait ses immenses lames d'acier, se jouant majestueusement des notions de tension et d'équilibre qui sont au cœur de son propos.

Avant l'invitation lancée à l'artiste anglais Anish Kapoor en 2011, c'est au tour de Christian Boltanski de se mesurer aux possibilités complexes d'un lieu prestigieux, tout en souhaitant lui adjoindre pour une autre exposition un espace moins spectaculaire, en l'occurrence le M.A.C./Val à Ivry-sur-Seine. Avec Personnes, du 13 janvier au 21 février 2010 au Grand Palais et Après, du 15 janvier au 28 mars 2010 dans le Val-de-Marne, l'artiste a instauré deux scénographies aux frontières entre les arts plastiques et le théâtre, qui semblent faire échos aux cercles de L'Enfer de Dante. L'une comme l'autre, grâce à la mise en œuvre de moyens plastiques et sonores d'une rare intensité émotionnelle, étaient dominées par les thèmes de la disparition et de l'absence.

Pour élaborer la structure qui est venue occuper l'immense espace du Grand Palais, Boltanski a joué sur un certain nombre de pratiques qu'il a déjà utilisées ailleurs et autrement, et qu'il a réinterprétées pour la circonstance. Les boîtes de biscuit en métal rouillées, à la base de la série des Monuments (1985), évoquaient un columbarium mais pouvaient se voir aussi comme un grand rideau de scène propulsant le visiteur au cœur de l'œuvre. « Ce qui m'intéresse, dit Boltanski, c'est que le spectateur ne soit plus placé devant une œuvre mais qu'il pénètre à l'intérieur. » Les yeux au sol, le visiteur progressait le long d'une division en carré, marquée par des poutres d'acier, de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Maïten BOUISSET, « PERSONNES et APRÈS, C. Boltanski (expositions) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/personnes-et-apres-c-boltanski-expositions/