PEPPER ARTHUR EDWARD JR. dit ART (1925-1982)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Arthur Edward Jr., dit « Art », Pepper naît le 1er septembre 1925 à Gardena (Californie). Il n'a pas encore vingt ans quand il fait ses débuts à l'alto dans la région de Los Angeles aux côtés de Gus Arnheim, Benny Carter et Lee Young (1943). L'essentiel de sa carrière se déroulera au sein de l'orchestre de Stan Kenton. Après un premier séjour de trois mois, il y retourne en 1946 et y travaille de manière irrégulière jusqu'en 1952. Mais peut-on encore parler de carrière tant se multiplient les éclipses causées par les défaillances physiques dues à la drogue et par les séjours en prison qui l'écartent de la scène du jazz ? Et, pourtant, malgré de regrettables inégalités de jeu et de nombreux passages à vide, Art Pepper demeure l'un des plus passionnants altistes post-parkériens. Doté d'une technique exceptionnelle, il s'affirme d'abord comme un disciple de Lee Konitz. Il entreprend ensuite une vaste synthèse qui mêle, dans un style très personnel, Charlie Parker, Lester Young, le blues et, à partir de 1964, certains éléments empruntés à la manière de John Coltrane. Au ténor comme à la clarinette et à l'alto, il charme par une couleur à la fois douce et légère, et par une invention mélodique rarement prise en défaut. Une sensualité sonore des plus rares, héritée des Johnny Hodges et Benny Carter, se déploie dans une musique chaude, déchirante, intensément vécue, qui s'exprime notamment lorsqu'il improvise sur Over the Rainbow dans l'album dirigé par Shorty Rogers (1951). Art Pepper meurt à Los Angeles le 15 juin 1982.

—  Pierre BRETON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « PEPPER ARTHUR EDWARD JR. dit ART - (1925-1982) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pepper-arthur-edward-jr-dit-art/