WINKLER PAUL (1898-1982)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La vie de Paul Winkler commence en Hongrie, tourbillonne en Europe, rêve et milite en Amérique, avant de s'épanouir et de se conclure à Paris. Fondateur de l'agence Opera Mundi, introducteur en France du personnage de Mickey, Paul Winkler, né à Budapest le 7 juillet 1898, naturalisé français en 1932, fut une figure cosmopolite, tour à tour journaliste, correspondant de guerre, écrivain et homme de presse.

Paul Winkler arrive à Paris en 1925 ; il vient d'Allemagne, via les Pays-Bas, et, sous le nom de Pal Vandor, est correspondant d'un journal hongrois. En 1928, il ouvre, rue Auber, les bureaux d'une agence internationale littéraire, la première du genre, Opera Mundi. Cette agence de textes représente en Europe le King's Features Syndicate américain et, à Paris, la London Press. À ce titre, elle diffuse en plusieurs langues des articles d'actualité, des enquêtes ou des reportages, des récits de voyage, des mémoires de gens célèbres. Mais Opera Mundi va aussi proposer et diffuser des bandes dessinées, colonisant ainsi, petit à petit, des pages entières de quotidiens parisiens, pour leur raconter l'Amérique... Car Paul Winkler est subjugué par l'Amérique, Hollywood et la création d'un nouveau monde, celui de Walt Disney.

En 1929, Walt Disney vient à Paris. Paul Winkler le rencontre et le créateur de Mickey se laisse convaincre par la passion de son aîné de trois ans. Paul Winkler sera désormais le représentant en Europe de Walt Disney. La fonction est d'abord de démarchage jusqu'à ce que, le 7 octobre 1930, Le Petit Parisien publie, le premier, les aventures de Mickey Mouse, ex-Mortimer, alors âgé de deux ans. Le débouché est malgré tout assez mince, même en y ajoutant la publication par Hachette de deux albums annuels de comics. Walt Disney produisait en effet une vingtaine de cartoons par an. Aussi Paul Winkler lance, le 21 octobre 1934, Le Journal de Mickey à destination des enfants. Le succès est immédiat : le tirage atteindra les 500 000 exemplaires. Avec ce Journal

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  WINKLER PAUL (1898-1982)  » est également traité dans :

BANDE DESSINÉE

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 17 303 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La France de 1914 à 1939 »  : […] Le 21 octobre 1934, Paul Winkler lance le premier numéro du Journal de Mickey, qui ne contient que des bandes dessinées américaines, que l'éditeur a importées par le biais de son agence Opera Mundi. En une seule journée, les illustrés français pour la jeunesse sont démodés. La production française, mièvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bande-dessinee/#i_52933

PRESSE DU CŒUR ou PRESSE SENTIMENTALE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI
  •  • 4 027 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Origines  »  : […] Confidences, le journal des histoires vraies, créé en 1938 par Paul Winkler, est considéré comme le premier titre de la presse du cœur. Dans son éditorial du 13 mai 1938, cette publication propose de « partager les mystères de l’existence » et de « se délivrer du fardeau des secrets ». Confidences […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-du-coeur-presse-sentimentale/#i_52933

Pour citer l’article

Jacqueline PUYAU, « WINKLER PAUL - (1898-1982) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-winkler/