PÁRAMO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans les Andes septentrionales humides, de l'Équateur à la Colombie et au Venezuela, le páramo est une formation végétale d'altitude ; on le trouve entre 3 200 et 4 200 mètres dans les étages subalpin, alpin et nival des botanistes. On distingue plusieurs types de páramo suivant la température et l'humidité. Néanmoins, à altitude et à latitude égales, les températures y sont inférieures de 4 à 5 0C à celles des Andes sèches au sud de l'Équateur. Le páramo arbustif fait transition avec la selva nublada. On y trouve des polylepis, des Weinmannia sp., des buddléia, des séneçons mêlés de bambous (chusquea) et des fougères. Les sols humiques sont riches en matière organique ; les tourbières sont à sphaignes. Dans les secteurs plus secs, où les sols s'égouttent bien, on peut, après défrichement, cultiver de la pomme de terre, de l'orge ; les pâturages à bovins sont souvent envahis par des bambous et des fougères. Le páramo d'altitude, parfois plus sec, où les températures moyennes sont de l'ordre de 5 à 6 0C, où les gelées nocturnes sont fréquentes, forme une prairie à graminées, piquetée de séneçons et de frailejones (espeleta), plantes de 1,5 mètre, aux grandes feuilles laineuses. Les sols se développent sur d'anciennes moraines ou encore sur des cendres volcaniques récentes.

—  Olivier DOLLFUS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PÁRAMO  » est également traité dans :

ANDES CORDILLÈRE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELER, 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 10 947 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les Andes tropicales et équatoriales humides »  : […] La façade orientale des Andes, du Béni en Bolivie au Venezuela, est chaude et arrosée. Les Andes, de l'Équateur à la Cordillère de Merida, sont plus humides que les Andes péruano-boliviennes. L'aridité de la façade pacifique disparaît en Colombie pour faire place, dans l'Atrato, à l'un des secteurs les plus arrosés du monde (entre 6 et 8 m de précipitations annuelles). Les flancs des montagnes, ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordillere-des-andes/#i_29274

HERBACÉS GROUPEMENTS

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 5 036 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La toundra alpine »  : […] Malgré une richesse floristique plus grande, la toundra alpine présente de grandes similitudes avec la précédente. On y observe les mêmes espèces dans les groupements correspondants : Salix herbacea des combes à neige, Oxyria des rocailles siliceuses, etc. Souvent aussi, des espèces voisines, dites vicariantes, occupent dans les deux toundras des station […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupements-herbaces/#i_29274

Pour citer l’article

Olivier DOLLFUS, « PÁRAMO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paramo/