PALENQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Palais de Palenque : bas-relief

Palais de Palenque : bas-relief
Crédits : Sean Sprague/Mexicolore, Bridgeman Images

photographie

Palenque

Palenque
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie


Bâtie sur les contreforts des collines du Chiapas, au milieu des forêts tropicales, Palenque a été l'une des cités mayas les plus importantes de l'époque classique (ive-ixe s.). La pureté du style architectural, l'élégante perfection des bas-reliefs, l'exceptionnelle qualité des stucs modelés et des jades ciselés placent cette ville au premier rang de l'art maya ancien.

Palais de Palenque : bas-relief

Palais de Palenque : bas-relief

photographie

Art maya : bas-relief du palais de Palenque, VIIe siècle, représentant un personnage faisant le geste de soumission. État du Chiapas, Mexique. 

Crédits : Sean Sprague/Mexicolore, Bridgeman Images

Afficher

Monument civil, siège du gouvernement, surmonté d'une tour de guet à trois étages, le Palais est un vaste assemblage de salles, de corridors, de cours intérieures. Les pilastres qui soutiennent la façade sont ornés de panneaux de stuc, jadis polychromés, représentant des personnages d'une grâce aristocratique. On y a découvert le panneau de pierre sculptée dit des Esclaves, figurant une scène historique (ambassade, conclusion d'une alliance) accompagnée de 262 hiéroglyphes.

Palenque

Palenque

photographie

Le palais de Palenque. Civilisation maya, Chiapas, Mexique. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Les temples sont nombreux, se conformant pour la plupart (temple du Soleil, temple de la Croix) au type classique : base pyramidale peu élevée (5-6 m), portail soutenu par des colonnes, sanctuaire intérieur contenant un panneau de bas-reliefs, toit en pierre et ciment, haute « crête » ajourée.

Le temple des Inscriptions présente des caractéristiques différentes : construit au sommet d'une haute pyramide (21 m), il ne comporte qu'une vaste salle ; de là, un escalier descend à travers la pyramide jusqu'à une crypte voûtée. Les murs de cette crypte portent de beaux bas-reliefs représentant les dieux des ténèbres ; au centre, un sarcophage en pierre, fermé par une dalle magnifiquement sculptée, contenait le squelette d'un prince ou d'un grand prêtre portant des bijoux et un masque de jade. Cette sépulture avait été scellée en l'an 633 de notre ère.

Palenque a été abandonnée à la fin du viiie ou au début du ixe siècle. Certains objets trouvés dans le Palais (« jougs » de pierre du type « côte du Golfe ») démontrent que la ville a été occupée par une population non maya.

—  Jacques SOUSTELLE

Écrit par :

  • : de l'Académie française, professeur à l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification


Autres références

«  PALENQUE  » est également traité dans :

MASQUES - Le masque en Amérique

  • Écrit par 
  • Christian DUVERGER
  •  • 3 653 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le masque dans l'Amérique préhispanique »  : […] Jusqu'à la conquête espagnole, la principale vocation du masque en Amérique a été d'ordre funéraire. C'est presque toujours dans des tombes que ce type d'objet a été rencontré. De Teotihuacán (Mexique central) proviennent des séries de masques célèbres : les formes stéréotypées ont été traitées par les artistes dans la serpentine, la néphrite, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masques-le-masque-en-amerique/#i_29853

MAYAS

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 6 648 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Une grande diversité interne »  : […] Même si les grands sites du Petén partagent les caractéristiques qui donnent à la civilisation son unité, on ne saurait minimiser la diversité des expressions régionales. La division même en entités rivales ainsi que la variété des ressources ont facilité cette recherche de spécificité. Elles l'ont parfois même rendu inévitable. Au sein d'un art ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mayas/#i_29853

Pour citer l’article

Jacques SOUSTELLE, « PALENQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/palenque/