KOKOSCHKA OSKAR (1886-1980)

C'est à la fin du xixe siècle et au début du xxe que l'image cesse d'être pensée en termes d'imitation des formes naturelles : séparant nettement la vision du visible, les artistes ne cherchent plus à représenter le monde mais à l'exprimer par équivalences plastiques.

Peintre, graveur, dessinateur, décorateur de théâtre, mais aussi écrivain et auteur dramatique, Oskar Kokoschka compte parmi les figures les plus marquantes de l'art contemporain. Sa personnalité est difficilement réductible à un courant artistique : son œuvre est en effet souvent cataloguée comme expressionniste.

Pour Kokoschka, l'expressionnisme ne peut se conformer à un style : il constitue plutôt un authentique « modus vivendi » artistique. « Je pense que je suis le seul véritable expressionniste, précisait le peintre ; le mot expressionnisme est un mot commode qui veut tout dire de nos jours. Je ne suis pas expressionniste parce que l'expressionnisme est un des mouvements de la peinture moderne. Je n'ai pris part à aucun mouvement. Je suis expressionniste parce que je ne sais pas faire autre chose qu'exprimer la vie... La quatrième dimension dans mes toiles est une projection de moi-même. » Ce témoignage nous aide à comprendre une œuvre picturale dont l'auteur, n'appartenant à aucun courant et n'épousant aucune attitude extrémiste, a pourtant su trouver des points de contact avec les grands mouvements, les groupes ou les personnalités artistiques de son temps.

Une œuvre littéraire et plastique

Kokoschka est né à Pöchlarn (Autriche) en 1886 ; il a fait ses études à l'École d'arts et métiers de Vienne. À Vienne, en cette première décennie du xxe siècle, Schönberg élabore son système dodécaphonique ; Freud, la psychanalyse ; Adolf Loos, la théorie du rationalisme fonctionnaliste dans l'architecture.

Le monde de la peinture est alors marqué par la sécession de Klimt et du groupe qui l'entoure. « À tout temps, son art ; à tout art, sa liberté », proclamait Klim [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : docteur en histoire de l'art, maître de conférences à l'université de Paris-I

Classification


Autres références

«  KOKOSCHKA OSKAR (1886-1980)  » est également traité dans :

EXPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Jérôme BINDÉ, 
  • Lotte H. EISNER, 
  • Lionel RICHARD
  •  • 12 595 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Pour une rénovation collective de tous les arts »  : […] la première, sans autre fonction que d'être « moderne », « armature et ossature de l'avenir ». En revanche, Oskar Kokoschka semble à Däubler un expressionniste sans autre but que de l'être en toute « authenticité ». Selon lui, sans jamais basculer dans le nébuleux ou l'irrationnel, Kokoschka traduit « une spiritualité dans le plus clair des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expressionnisme/#i_8915

STURM DER, revue

  • Écrit par 
  • Constance NAUBERT-RISER
  •  • 998 mots

Entre 1905 et 1922, le courant expressionniste qui traverse la littérature et l'art allemands est accompagné d'une prolifération de revues qui aspirent à une transformation des valeurs établies. Plusieurs de ces revues sont éphémères. Parmi celles qui se distinguent par leur longévité, la revue Der Sturm (1910-1932), tirée à 30 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/der-sturm-revue/#i_8915

Voir aussi

Pour citer l’article

Marina VANCI-PERAHIM, « KOKOSCHKA OSKAR - (1886-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oskar-kokoschka/