ORANGERIE, 1934 : LES PEINTRES DE LA RÉALITÉ (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des expositions sur les « peintres de la réalité », il y en eut plusieurs : celle organisée à Paris par le musée de l'Orangerie et la Réunion des musées nationaux du 22 novembre 2006 au 5 mars 2007, destinée à établir un lien symbolique entre le passé et l'avenir de la maison des Nymphéas, avait une ambition toute particulière. Comme l'indique son titre, il s'agissait d'une exposition prenant pour thème – à l'image de ce qui avait été expérimenté au Louvre quelques années auparavant avec les Primitifs français – la célèbre exposition parisienne du même titre qui eut lieu en 1934.

L'exposition originale fut organisée, à l'Orangerie précisément, par Paul Jamot, conservateur en chef des peintures du Louvre, et Charles Sterling, son collaborateur, et connut d'emblée un retentissement considérable. Son titre complet en indiquait la chronologie et l'aire géographique : Les Peintres de la réalité en France au XVIIe siècle. Chacun s'accorda à penser que jamais, avant cette manifestation, on n'avait vu la peinture française du Grand Siècle de cette manière. De plus, le public découvrit alors l'œuvre de Georges de La Tour, qui fit sensation lors de cette véritable révélation et s'installa désormais dans les consciences et dans les musées.

Il est vrai que le contexte historique de l'exposition – de l'automne 1934 au printemps 1935 – était particulièrement propice à cet accueil : après les émeutes du 4 février, dans un climat tourmenté, alors que s'affirmaient les fascismes en Europe et que s'annonçait le Front populaire, la France avait besoin qu'on la rassurât sur ses valeurs profondes, sur son « génie national », disait-on alors – l'expression se retrouve dans les textes du catalogue de l'exposition –, valeurs que cet art de la « réalité », grave et réfléchi, sombre et monumental, ferme et subtil, semblait lui renvoyer, comme une image dans un miroir. À travers le programme de l'exposition, Paul J [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en histoire de l'art à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Milovan STANIC, « ORANGERIE, 1934 : LES PEINTRES DE LA RÉALITÉ (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orangerie-1934-les-peintres-de-la-realite/