OPEN MARKET

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Littéralement « marché ouvert ». Ce marché est constitué par les achats et les ventes de fonds d'État et d'effets de commerce accomplis par les banques centrales, en vue de compléter et d'étendre leur action sur le marché monétaire et sur la liquidité du circuit bancaire. Ce marché est qualifié d'ouvert précisément parce que ces opérations, effectuées à la discrétion des banques centrales, vont au-delà des limites imposées aux procédures d'escompte.

Lorsqu'elle achète des titres sur le marché, la banque centrale fournit aux établissements de crédit un supplément de fonds qui leur permet de prêter davantage à leur clientèle. Elle agit en sens contraire lorsqu'elle vend des titres ou des effets sur l'open market : l'effet de ponction qui est alors exercé oblige les banques à recourir davantage au réescompte auprès de la banque centrale, réduisant ainsi leur autonomie.

Pratiquée en Angleterre depuis un siècle, la technique de l'open market fait aujourd'hui partie de la panoplie courante des banques centrales. Elle est autorisée en France depuis les années 1930, mais son usage en tant qu'instrument de la politique monétaire ne date que des années 1970.

—  Georges BLUMBERG

Écrit par :

  • : licencié en droit, diplômé de l'École nationale des langues orientales vivantes, professeur à la faculté libre, autonome et cogérée d'économie et de droit, Paris

Classification


Autres références

«  OPEN MARKET  » est également traité dans :

CHANGE - Les régimes de change

  • Écrit par 
  • Patrick ARTUS
  •  • 6 878 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Changes flexibles ou fixes et interventions des banques centrales »  : […] Les changes flexibles ou les changes fixes sont deux régimes où la parité d'une devise est déterminée par l'équilibre entre la demande et l'offre de cette devise vis-à-vis des autres. La seule différence vient du comportement des banques centrales : en changes flexibles, elles n'interviennent pas sur le marché des changes ; en changes fixes, elles offrent ou demandent la quantité de devises néces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-les-regimes-de-change/#i_4916

DOLLAR

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 11 210 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les réserves d'or des États-Unis »  : […] Après les tensions sur la querelle des étalons, l'attention se reporte sur la réforme bancaire dans la mesure où les ruées et les paniques récurrentes compromettent gravement la stabilité financière. La crise de 1907 marque le point de départ d'une succession de débats et de tentatives de réforme du régime d'émission et de contrôle de la monnaie. L'aboutissement est, en 1913, le Système fédéral d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dollar/#i_4916

FED (Federal Reserve System ou Système fédéral de réserve américain)

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 8 548 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La naissance du F.O.M.C. »  : […] Après 1920, la doctrine des effets réels ne convainc plus autant et le Board la critique de plus en plus. Apparaissent alors des opérations d'achats de titres publics sur le marché secondaire libre ( open market ) par des banques fédérales de réserve, désireuses de détenir des portefeuilles d'actifs dont le revenu leur permet de verser des dividendes aux actionnaires et de co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fed/#i_4916

FINANCE DE MARCHÉ - Marchés de capitaux

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 7 775 mots

Dans le chapitre « Les banques centrales »  : […] Les banques centrales (la Banque de France, la Bundesbank – « Buba » –, la Federal Reserve américaine – « Fed » –, la B.C.E...) ont, en règle générale, deux fonctions : d'une part, et c'est leur tâche essentielle, assurer la stabilité des prix (qui signifie non pas l'inflation zéro, mais une inflation basse, par exemple inférieure à 2 p. 100 par an, objectif suivi par la B.C.E.) ; d'autre part, ve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finance-de-marche-marches-de-capitaux/#i_4916

TAUX D'INTÉRÊT

  • Écrit par 
  • Virginie COUDERT
  •  • 5 489 mots

Dans le chapitre « Les taux du marché monétaire »  : […] La première fonction du marché monétaire est de permettre aux institutions financières d'obtenir le refinancement en liquidité ou « monnaie centrale » nécessaire à leur activité. Cette « monnaie centrale » répond à trois besoins : faire face à leurs obligations de réserves obligatoires, aux retraits en billets de leur clientèle et à la compensation entre banques dans le système des paiements inte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taux-d-interet/#i_4916

Pour citer l’article

Georges BLUMBERG, « OPEN MARKET », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/open-market/