OBASANJO OLUSEGUN (1937-    )

Homme politique nigérian, à la tête du pays de 1976 à 1979, président élu de 1999 à 2007.

Né le 5 mars 1937 à Abeokuta (dans le sud-ouest du pays), Olusegun Obasanjo, issu d'une famille yoruba modeste, suit les cours d'une école baptiste. Il ne peut entrer au collège pour des raisons financières, et s'enrôle dans l'armée coloniale britannique en 1958. Il reçoit une formation d'officier au Royaume-Uni. Rapidement promu à des postes élevés dans la hiérarchie militaire de son pays, Obasanjo occupe un poste de commandement lorsque le conflit du Biafra éclate en 1967. Il reçoit la reddition des forces sécessionnistes biafraises en 1970.

En juillet 1975, le général Murtala Mohammed prend le pouvoir en promettant de le rendre aux civils en 1979. Son assassinat, l'année suivante, projette le général Obasanjo, son bras droit et le chef d'état-major des forces armées, à la tête du pays. Il renforce ses relations avec les États-Unis – en 1978, le président Jimmy Carter effectue une visite au Nigeria – et dote le pays d'une Constitution instituant l'État fédéral. En juillet-août 1979, Obasanjo organise une élection présidentielle à laquelle il décide de ne pas se présenter. La victoire serrée de Shehu Shagari (33 p. 100 des voix), représentant du Nord musulman, mécontente les Yoruba partisans d'Obasanjo ; mais ce dernier y gagne la considération des dirigeants nordistes haoussa et peuls.

Au cours des années suivantes, Obasanjo enseigne à l'université d'Ibadan et occupe des fonctions diplomatiques, notamment auprès des Nations unies. Opposant au général Sani Abacha, qui instaure un pouvoir militaire autoritaire en 1993, Obasanjo est emprisonné en mars 1995 pour une prétendue tentative de coup d'État. Libéré par le président par intérim Abdulsalam Abubakar à la mort d'Abacha en juin 1998, il rejoint les rangs du Parti démocratique du peuple (P.D.P.). Abubakar engage le pays dans la voie de la transition démocratique et le P.D.P. d'Obasanjo remporte les élections municipales, régionales puis législatives.

Le 27 février 1999, Obasanjo remporte [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Classification


Autres références

«  OBASANJO OLUSEGUN (1937- )  » est également traité dans :

NIGERIA

  • Écrit par 
  • Daniel C. BACH
  •  • 11 722 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La pérennisation du pouvoir des militaires sous couvert de transition (1983-1999) »  : […] dans le sud-ouest du pays. Les résultats du premier scrutin ayant révélé une large avance du P.D.P. sur ses adversaires, l'A.P.P. et l'A.D. décident de constituer une coalition électorale en vue de l'élection présidentielle. Celle-ci a lieu comme prévu le 27 février et voit l'élection du candidat du P.D.P., l'ancien général Olusegun Obasanjo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nigeria/#i_70105

YAR'ADUA UMARU (1951-2010)

  • Écrit par 
  • LaRay DENZER, 
  • Universalis
  •  • 624 mots

À la surprise générale, Yar'Adua est choisi en 2006 par le président du Nigeria et chef du People's Democratic Party, Olusegun Obasanjo, pour être le candidat du parti au pouvoir lors de l'élection présidentielle prévue pour l'année suivante. Bien qu'Umaru Yar'Adua s'oppose à plusieurs chefs militaires et hommes politiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/umaru-yar-adua/#i_70105

Pour citer l’article

« OBASANJO OLUSEGUN (1937-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/olusegun-obasanjo/