SHAGARI SHEHU (1925-2018)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'État nigérian, président de la République de 1979 à 1983.

Alhaji Shehu Usman Aliyu Shagari est né le 25 février 1925 à Shagari (Nigeria).

Son arrière grand-père est le fondateur du village dont sa famille tire son nom. Shagari fait ses études au Kaduna College puis enseigne durant quelques années. Étant l'un des rares habitants du Nord du pays à s'intéresser à la politique nationale, il se présente aux élections législatives en 1954 et devient membre de la Chambre fédérale des représentants. Il occupe alors plusieurs postes officiels et sera membre de chacun des gouvernements du Nigeria après l'indépendance, en 1960. Lorsque le coup d'État militaire fomenté par le général Johnson Aguiyi-Ironsi renverse le gouvernement civil en 1966, Shagari se retire dans sa ville natale. En 1971, il remplace le chef yorouba Obafemi Awolowo au poste de commissaire fédéral au développement économique à la demande du général Yakubu Gowon. Membre du National Party of Nigeria, Shagari est opposé au Unity Party of Nigeria d'Awolowo. Il bat ce dernier de justesse lors de l'élection présidentielle de 1979 qui doit mettre fin au gouvernement militaire, alors dirigé par Olusegun Obasanjo, et permettre le retour de l'autorité civile.

Le Nigeria est alors gravement touché par la crise économique internationale du début des années 1980. Shagari prend diverses mesures pour tenter de redresser l'économie : coupes budgétaires, appel au Fonds monétaire international et renvoi, en 1983, de deux millions d'étrangers vivant dans le pays, principalement des Ghanéens. Il remporte en août de la même année l'élection présidentielle, dont les résultats sont âprement contestés. Mais la situation économique et la corruption de son gouvernement s'aggravent à tel point que le général Muhammadu Buhari renverse le gouvernement et arrête Shagari le 31 décembre. Ce dernier est disculpé des charges de corruption qui pèsent contre lui et il est libéré en 1986, mais il lui sera dès lors interdit de participer à la politique nigériane jusqu'à la fin de sa vie.

Shehu Shagari est mort le 28 décembre 2018 à Abuja.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  SHAGARI SHEHU (1925-2018)  » est également traité dans :

NIGERIA

  • Écrit par 
  • Daniel C. BACH
  •  • 11 716 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La refonte de la géopolitique interne (1970-1979) »  : […] Dès 1967, la menace de la sécession biafraise a permis au général Gowon d'imposer une refonte des rapports entre les trois grands conglomérats ethniques et leurs régions respectives, en procédant à une division en douze États. Les groupes ethniques minoritaires à l'intérieur des anciennes régions voient ainsi satisfaite une de leurs revendications principales. La nature hiérarchisée du pouvoir mil […] Lire la suite

OBASANJO OLUSEGUN (1937- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 526 mots
  •  • 1 média

Homme politique nigérian, à la tête du pays de 1976 à 1979, président élu de 1999 à 2007. Né le 5 mars 1937 à Abeokuta (dans le sud-ouest du pays), Olusegun Obasanjo, issu d'une famille yoruba modeste, suit les cours d'une école baptiste. Il ne peut entrer au collège pour des raisons financières, et s'enrôle dans l'armée coloniale britannique en 1958. Il reçoit une formation d'officier au Royaume- […] Lire la suite

Les derniers événements

28 mars 2015 • Nigeria • Élection de l’opposant musulman Muhammadu Buhari à la présidence.

avait entraîné des violences interreligieuses meurtrières dans le nord du pays. Général à la retraite, Muhammadu Buhari avait dirigé un coup d’État contre le président démocratiquement élu Shehu Shagari en décembre 1983. Il avait lui-même été renversé en août 1985 par le général Ibrahim Babangida [...] Lire la suite

3-18 janvier 1984 • Nigeria • Formation d'un nouveau gouvernement à la suite du coup d'État militaire

Le 3, le couvre-feu est levé et les communications avec l'extérieur sont rétablies après le putsch militaire du 31 décembre 1983 qui avait renversé le régime du président Shehu Shagari. Ses auteurs, des militaires conduits par le général Muhammadu Buhari, justifient leur action en arguant [...] Lire la suite

31 décembre 1983 • Nigeria • Coup d'État militaire

Le président Shehu Shagari, réélu démocratiquement à la tête de l'État en août 1983, est renversé par un putsch militaire. Le général Muhammadu Buhari, ancien ministre du Pétrole, choisi comme chef du « gouvernement fédéral militaire », déclare avoir pour objectif principal de sauver le Nigeria [...] Lire la suite

6-20 août 1983 • Nigeria • Réélection de Shehu Shagari à la présidence

des États de la Fédération. Le président sortant, Shehu Shagari, élu une première fois en 1979, demeure favori. Son parti, le Parti national du Nigeria (N.P.N.), compte surtout des musulmans parmi ses membres. Le 10, la réélection de Shehu Shagari est officiellement annoncée. Il comptabilise plus de 25 p [...] Lire la suite

12-19 février 1982 • Vatican - Afrique • Second voyage du pape Jean-Paul II en Afrique

5 millions de catholiques sur quelque 80 millions d'habitants, et 28 diocèses avec environ 900 prêtres. Reçu par le président Shehu Shagari à Lagos, il déclare : « Toute l'Afrique, quand on la laissera gérer ses propres affaires [...] étonnera le monde [...] et fera partager aux autres continents [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« SHAGARI SHEHU - (1925-2018) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shehu-shagari/