OHGA NORIO (1930-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'affaires japonais, Norio Ohga a joué un rôle clé dans le développement du disque compact, commercialisé en 1982, et a propulsé la société Sony Corporation parmi les premiers fabricants mondiaux de produits électroniques.

Norio Ohga naît le 29 janvier 1930 à Numazu, au Japon. Après des études musicales, il entre en 1948 à l'Université nationale de Tōkyō des beaux-arts et de la musique (aujourd'hui université des arts de Tōkyō). En 1953, il est engagé par la Tōkyō Tsushin Kogyo K.K. (future Sony Corporation) comme consultant à temps partiel pour ses connaissances musicales et son expertise technique. Il avait écrit à cette firme pour suggérer des améliorations au magnétophone qu'elle venait de lancer et dont il trouvait la qualité du son très médiocre. Ohga part à Berlin en 1954 pour y mener une carrière de chanteur lyrique, et se produit à travers toute l'Europe et le Japon avant de rejoindre les équipes de Sony pour une collaboration à plein temps en 1959.

Les efforts d'Ohga pour la miniaturisation et la création de produits toujours plus compacts aboutissent au lancement du premier baladeur à cassettes, le Walkman, en 1979. Ohga gravit rapidement les échelons de l'entreprise et est promu président en 1982. Toujours passionné de musique, il insiste pour que le disque compact, mis au point par Sony en partenariat avec Philips, puisse contenir 75 minutes d'enregistrement, soit l'intégralité de la Neuvième Symphonie de Beethoven. Il donne un coup d'accélération à l'empire de Sony en absorbant la firme discographique C.B.S. Records en 1988 et la firme cinématographique Columbia Pictures en 1989. Devenu président-directeur général de Sony Corporation en 1989, il est nommé président du conseil d'administration en 1994. La même année, il fait entrer Sony dans l'univers du jeu vidéo avec le lancement de la console PlayStation.

Ohga aura toutefois connu un échec retentissant avec le format de cassette vidéo Betamax (créé en 1975), qui n'a pas réussi à l'imposer face au VHS.

Ohga est le récipiendaire de nombreuses distinctions, dont la Légion d'honneur française. Il meurt le 23 avril 2011 à Tōkyō, au Japon.

—  Barbara A. SCHREIBER

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Barbara A. SCHREIBER, « OHGA NORIO (1930-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ohga/