ODILON saint (962-1049)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Appartenant à l'illustre famille auvergnate de Mercœur, Odilon fut chanoine de Brioude, puis entra à Cluny. Dès 991, l'abbé Maïeul en faisait son coadjuteur, et, en 994, Odilon devenait abbé de Cluny. Sous son impulsion, le développement de l'ordre de Cluny s'amplifia en France, en Allemagne et en Italie, et commença en Espagne. Odilon l'organisa solidement, ce que vit avec déplaisir l'évêque de Mâcon, auquel les privilèges de Cluny retiraient toute autorité sur l'abbaye, et ce qui suscita des réactions d'autres évêques, mécontents de voir Cluny s'appuyer contre eux sur Rome et les princes. Odilon, qui avait refusé en 1031 l'archevêché de Lyon, joua un rôle politique considérable, bien que prudent. Il participa à l'établissement de la trêve de Dieu. Désintéressé, il vendit le trésor de son église pour secourir les pauvres. Il institua dans son ordre, au lendemain de la Toussaint, la commémoration des morts, qui fut ensuite adoptée par toute l'Église. Sa douceur est restée célèbre, symbolisée par sa déclaration fameuse : « J'aime mieux être puni pour un excès de miséricorde que pour un excès de dureté. » Au retour d'un voyage à Rome, Odilon mourut à Souvigny (Allier).

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  ODILON saint (962-1049)  » est également traité dans :

ABBATIALE ET CLOÎTRE DE MOISSAC - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 487 mots

507 Fondation légendaire de l'abbaye de Moissac par Clovis après une victoire décisive sur les Wisigoths à Vouillé. 628 Fondation historique de l'abbaye de Moissac par un moine bénédictin venu de l'abbaye de Saint-Wandrille, saint Ansbert. 1042 L'abbaye est ruinée par le comte de Lomagne. Le comte de Toulouse fera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbatiale-et-cloitre-de-moissac-reperes-chronologiques/#i_19865

ABBAYES DE CLUNY - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 332 mots

909-910 L'abbaye de Cluny est fondée par le duc d'Aquitaine Guillaume III le Pieux sur l'un de ses domaines en Bourgogne. Elle fut placée sous la protection directe du pape. 910-927 Abbatiat de Bernon, le fondateur de l'ordre. Il lance alors le chantier de l'abbaye. 927-942 Abbatiat de saint Odon sous lequel fut te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbayes-de-cluny-reperes-chronologiques/#i_19865

CLUNY

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS, 
  • Carol HEITZ
  •  • 3 326 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une prospérité rapide »  : […] Le 2 septembre 909 (la date de 910 traditionnellement adoptée est due à une erreur dans le calcul de l'indiction), le duc d'Aquitaine, Guillaume III, donna la villa de Cluny à Bernon, abbé de Baume (Baume-les-Messieurs, Jura) pour y fonder un monastère de douze moines vivant sous la règle de saint Benoît, sans être soumis à d'autre juridiction, ecclésiastique ou laïque, que celle du pape. Grâce à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cluny/#i_19865

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « ODILON saint (962-1049) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/odilon/