SAINT-WANDRILLE ABBAYE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondée en Normandie, dans le vallon de Fontenelle, par saint Wandrille au viie siècle (649 env.), l'abbaye bénédictine fut détruite par les Normands au ixe, et reconstruite au début du xe siècle, en prenant alors le nom de son fondateur. En 1250, un incendie détruisit l'édifice roman et entraîna une nouvelle reconstruction.

Actuellement, il ne reste de l'église gothique que les grandes piles nord de la croisée du transept et les murs du croisillon nord datant du début du xive siècle. Au-dessus des grandes arcades de l'étage inférieur, court une galerie de circulation qui contournait également le chœur et la nef. De grandes fenêtres sont percées sous les formerets. Leurs fins meneaux portent des arcs tréflés surmontés de quatre lobes et de roses polylobées. Le cloître, situé au nord de l'église, est mieux conservé. La galerie sud, construite au début du xive siècle, comporte sept travées voûtées d'ogives et communique avec la nef par deux portes ; celle de l'est possède un tympan historié représentant le Couronnement de la Vierge. Les trois autres galeries datent du début du xvie siècle. Au nord du cloître se dresse le réfectoire qui, seul, subsiste des bâtiments du xiie siècle et près de la porte duquel un curieux lavabo de la fin du xve siècle creuse sa niche très originale, de style flamboyant. Ses murs portent à l'intérieur un décor d'arcatures aveugles entrelacées.

On peut mentionner encore, au nord de l'abbatiale, la chapelle Saint-Saturnin (fin xie-déb. xiie s.), sur plan tréflé. Le chœur et les deux bras du transept sont couverts de voûtes en cul-de-four. Sur la croisée s'élève une tour carrée. La nef est droite et très courte.

—  Élisabeth ZADORA

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Élisabeth ZADORA, « SAINT-WANDRILLE ABBAYE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbaye-de-saint-wandrille/