OASIS ÉGYPTIENNES, archéologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'oasis de Farafra

Située à mi-distance entre Dakhla et Baharia, l'oasis de Farafra, la plus vaste mais aussi la plus pauvre des oasis, est la moins peuplée (moins de 1 000 habitants). C'est également la plus éloignée de la vallée : 300 kilomètres, à peu près à la latitude d'Assiout. On y accède soit au départ de Dakhla, soit de Baharia, soit encore par une piste partant d'Assiout. Sa capitale actuelle est Kasr el-Farafra ; il n'existe pas d'autre agglomération dans la dépression.

Elle apparaît dans les textes égyptiens sous le nom de Ta-īhet, « le pays de la vache » ; entre autres dans le célèbre conte de l'oasien qui date du Moyen Empire, mais aussi dans les inscriptions historiques de Ramsès II et de Merenptah. Jusqu'à présent, on n'y a pas retrouvé d'objets égyptiens ni identifié de restes pharaoniques. On a simplement relevé l'existence de ruines d'époque romaine. Des fouilles, ou au moins un survey, donneraient lieu probablement à des découvertes qui permettraient d'éclairer l'histoire encore obscure de Farafra.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages


Écrit par :

  • : chargée de recherche au C.N.R.S., chargée de conférences à l'École pratique des hautes études, Ve section

Classification


Autres références

«  OASIS ÉGYPTIENNES, archéologie  » est également traité dans :

BAHARIYA OASIS DE, Égypte

  • Écrit par 
  • Françoise DUNAND, 
  • Roger LICHTENBERG
  •  • 997 mots

Un jour de l'été 1996, l'âne d'un gardien du service des Antiquités trébuche dans un trou près de la route qui va de Bahariya à Farafra, non loin de Bawiti, ville principale de l'oasis occidental égyptien. Le gardien, intrigué, en réfère à son supérieur, lequel alerte aussitôt le Dr Zahi Hawass, directeur des Antiquités pour la région de Giza et du nord des oasis. Commencée en 1999, l'exploration […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oasis-de-bahariya-egypte/#i_95030

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'archéologie

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 9 477 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les époques tardives »  : […] De l'autre côté du ravin, le même banc rocheux comporte un autre grand tombeau, celui de Bakenrenêf (Bocchoris), vizir de Psammétique I er , le premier souverain (664-610 av. J.-C.) de la dynastie saïte ; le décor, fort beau, a conservé une partie de sa polychromie éclatante. Des travaux importants y ont été menés par le professeur Edda Bresciani, dirigeant une mission de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-histoire-l-archeologie/#i_95030

ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - L'art

  • Écrit par 
  • Annie FORGEAU
  •  • 11 439 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « Les tombes de particuliers »  : […] La plupart des dignitaires de l'Ancien Empire ont fait édifier leur dernière demeure à proximité des complexes funéraires royaux afin de profiter éternellement de la protection de leur souverain. Dans la région memphite, leurs nécropoles rassemblent des tombes appelées mastabas. « Mastaba » désigne le massif construit en surface, généralement en calcaire, dont la forme trapézoïdale rappelle l'as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-civilisation-l-art/#i_95030

Voir aussi

Pour citer l’article

Christiane M. ZIVIE-COCHE, « OASIS ÉGYPTIENNES, archéologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oasis-egyptiennes-archeologie/