NON-INTERVENTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Principe suivant lequel aucun État n'a le droit de s'ingérer dans l'examen et la solution d'une affaire relevant de la compétence d'un ou de plusieurs autres États. Ce principe a souvent été violé dans le passé (Sainte-Alliance, protection par un État de ses ressortissants et de leurs biens à l'étranger au xixe siècle, interventions en Russie après la révolution d'Octobre) et au cours de la période actuelle (interventions de l'U.R.S.S. en Hongrie en 1956, en Tchécoslovaquie en 1968 et en Afghanistan en 1979 ; des États-Unis au Guatemala en 1954, en République dominicaine en 1965, au Vietnam de 1964 à 1973, à Grenade en 1983, des États-Unis et du Royaume-Uni en Irak en 2003).

Intervention soviétique à Budapest

Photographie : Intervention soviétique à Budapest

Photographie

Une colonne de blindés soviétiques dans les rues de Budapest, lors de l'intervention de l'U.R.S.S. en Hongrie, en octobre 1956. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Pourtant, le principe fait actuellement partie du droit international positif. Il constitue le corollaire d'autres principes proclamés par la Charte des Nations unies : l'autodétermination, l'égalité souveraine des États, l'interdiction du recours à la menace ou à l'emploi de la force (sauf en cas de légitime défense individuelle ou collective contre une attaque armée, ou lorsqu'une action est décidée par le Conseil de sécurité pour répondre à une menace contre la paix, à une rupture de la paix ou à une agression, ou encore lorsqu'il s'agit d'actions d'organismes régionaux). La Charte interdit à l'O.N.U. (et a fortiori à ses membres) d'intervenir dans les affaires qui relèvent essentiellement de la compétence nationale d'un État. Aussi la Cour internationale de justice a-t-elle considéré, en 1949, « le prétendu droit d'intervention [...] comme la manifestation d'une politique de force, politique qui, dans le passé, a donné lieu aux abus les plus graves et qui ne saurait, quelles que soient les déficiences présentes de l'organisation internationale, trouver aucune place dans le droit international ».

Le recours par un État à la menace ou à l'emploi de la force est interdit même lorsqu [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  NON-INTERVENTION  » est également traité dans :

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 797 mots
  •  • 67 médias

Dans le chapitre « Les années 1930 »  : […] Dans la mémoire collective, les années 1930 constituent les années « sombres », années noires de dépression économique, de crise sociale, de démission internationale. La crise économique, née en 1929 aux États-Unis, frappe l'Angleterre de plein fouet en 1931, menant en juillet à une panique financière. Elle est marquée par une crise commerciale, par la diminution, parfois de moitié, de la producti […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Début du déconfinement. 3-31 mai 2020

sont autorisés dans un rayon de cent kilomètres autour du domicile. Les rassemblements sont permis dans la limite de dix personnes. Les classes des écoles primaires accueillent de nouveau les élèves prioritaires, sur la base du volontariat. Les commerces non essentiels rouvrent. Les activités ne pouvant […] Lire la suite

Afghanistan. Annonce des résultats de l’élection présidentielle. 18 février 2020

des suffrages. Le taux de participation est de 18,9 p. 100. Abdullah Abdullah conteste les résultats et annonce la formation d’un « gouvernement de rassemblement ». Sa défaite face à Ashraf Ghani, lors du précédent scrutin présidentiel de juin 2014, qu’il n’avait pas non plus reconnue, avait entraîné une […] Lire la suite

Chine. Poursuite de la contestation à Hong Kong. 1er-30 juillet 2019

avaient jusque-là ménagée. Des hommes de main appartenant aux gangs qui contrôlent les activités criminelles dans la RAS s’en prennent violemment à des personnes qui rentrent de la manifestation. La police ne les inquiète pas. Le 24, Pékin évoque pour la première fois une possible intervention […] Lire la suite

France. Regain de violence lors des manifestations de « gilets jaunes ». 16-29 mars 2019

des manifestations de gilets jaunes dans les quartiers les plus sensibles de plusieurs grandes villes en cas de présence d’« ultras » et le renforcement des moyens et des modalités d’intervention des forces de l’ordre – il critique la réduction de l’usage des lanceurs de balles de défense. Le 23, à Nice […] Lire la suite

France. Attentat dans la prison de Condé-sur-Sarthe. 5-22 mars 2019

Le 5, un détenu de droit commun de la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), Michaël Chiolo, suspecté de radicalisation, blesse deux surveillants lors de la visite de sa compagne Hanane Aboulhana qui avait introduit dans l’établissement un couteau en céramique non détectable par les portiques […] Lire la suite

Pour citer l’article

Georges FISCHER, « NON-INTERVENTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/non-intervention/