NINURTA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Dieux et déesses de Mésopotamie

Dieux et déesses de Mésopotamie
Crédits : Erich Lessing/ AKG

diaporama

Gula, déesse de la Médecine avec son molosse

Gula, déesse de la Médecine avec son molosse
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Dieu de la guerre du panthéon babylonien, Ninurta est fils d'Enlil, le dieu-Souffle de Nippur. Son épouse est Gula, déesse de la médecine. Un cycle de mythes lui était consacré, en sumérien et en babylonien, où il apparaissait comme le champion des dieux, pour lesquels il combattait les monstres. Son culte, particulièrement important dans le sud de la Mésopotamie, à Lagash, où le dieu était connu sous le nom de Ningirsu, gagna l'Assyrie à la fin du ~ IIe millénaire. Ninurta y était adoré, parallèlement à Nergal, comme dieu de la guerre et de la chasse. La ville de Calah lui était consacrée depuis Assurnasirpal (~ 883-~ 859).

—  Daniel ARNAUD

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (section des sciences religieuses) Paris

Classification

Autres références

«  NINURTA  » est également traité dans :

ANZU MYTHE D'

  • Écrit par 
  • Daniel ARNAUD
  •  • 589 mots

La pensée assyro-babylonienne a hérité de la tradition sumérienne l'idée qu'existaient encore dans le cosmos des forces de mal ou, du moins, de trouble qui en bouleversaient pendant un temps l'ordonnance, avant qu'un champion ne rétablisse l'état de choses précédent : le mythe d'Anzu raconte ainsi comment un héros divin, Ninurta, tua un oiseau maléfique pour faire régner à nouveau l'harmonie. Anzu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel ARNAUD, « NINURTA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ninurta/