NEITH

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La déesse égyptienne Neith, identifiée par les Grecs à Athéna, était la déesse de la ville de Saïs dans le delta occidental. Déesse anthropomorphe coiffée de la couronne rouge de Basse-Égypte,l'arc et la flèche lui sont attribués.

Neith

Neith

dessin

Neith est une divinité égyptienne androgyne créatrice qui occupe de multiples fonctions. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Déesse-mère, elle est parfois regardée comme créatrice du monde, elle engendre la vie au moyen de sept flèches (sept paroles) ; elle est alors assimilée à la vache qui mit au monde le démiurge. Elle est plus spécifiquement considérée comme la mère de Sobek. Dans le domaine funéraire, elle est rapprochée d’Anubis et d’Oupouaout. Avec Isis, Nephtys et Selket, elle veille sur les vases canopes, et aussi sur les huiles. Elle est la créatrice du tissage. Déesse de la couronne rouge, couronne du delta, elle a un aspect guerrier qui a été utilisé par les Égyptiens pour se protéger des génies, émissaires qu'elle éloigne grâce à ses flèches. Elle est androgyne et occupe de multiples fonctions. Génitrice du soleil, elle donc mère de .

Sa théologie complexe fait d'elle à la fois la protectrice du désert et des vases canopes, la mère de Shou et de Tefnout, ainsi que celle de Sobek. Océan primordial, Neith, en vertu d'un jeu de mot sur son nom, est à la fois mâle et femelle. Enfin, elle est aussi la déesse du tissage et des onguents.

Son culte est perpétué de la préhistoire à la fin de l’Ancien Empire puis perd de sa vigueur jusqu’à l’avènement des souverains saïtes sous la XXIVe dynastie. Sa faveur fut particulièrement grande sous la XXVIe dynastie, en raison de l'ascension des princes de Saïs, dans le Delta. À Esna, eIle est adorée au côté de Khnoum. Elle sera identifiée à Athéna par les Grecs.

—  Yvan KOENIG, Universalis

Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle, chargé de recherche au C.N.R.S, professeur à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification

Pour citer l’article

Yvan KOENIG, « NEITH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/neith/