GREW NEHEMIAH (1641-1712)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Britannique Nehemiah Grew est considéré, avec Marcello Malpighi, comme le fondateur de l'anatomie végétale.

Fils d'un vicaire réfractaire à l'Église anglicane, Nehemiah Grew, né le 26 septembre 1641 à Mancetter (comté de Warwickshire), fait ses études à Cambridge puis à l'université de Leyde d'où il sort diplômé en médecine en 1671. Il fait partie de la génération des microscopistes, mais contrairement à son compatriote Robert Hooke ou au Hollandais Antoine (Antoni) van Leeuwenhoek, il ne se contente pas d'une simple collection d'observations sur des sujets divers, mais explore de façon méthodique l'anatomie des végétaux. Ses premiers travaux sont publiés par la Royal Society en 1671 sous le titre The Anatomy of Vegetables begun. Dès lors, il mène une double carrière : il est médecin à Londres (activité qu'il pratiquera jusqu'à sa mort le 25 mars 1712) et membre de la Royal Society. Il devient, en 1677, le secrétaire de cette société et dirige sa publication, Philosophical Transactions.

Il rassemble ses principaux travaux et écrits dans The Anatomy of Plants (1682), l'un des plus importants ouvrages de botanique du xviie siècle, sans équivalent durant près d'un siècle. Nehemiah Grew y décrit la morphologie des racines et des tiges, réalise la première étude microscopique du pollen, analyse les structures florales et éclaircit le rôle de l'étamine. Carl von Linné (1707-1778) lui dédiera le genre Grewia, désignant des arbres et arbustes de la famille des Tiliaceae.

—  Valérie CHANSIGAUD

Écrit par :

  • : docteur en sciences de l'environnement, historienne des sciences et de l'environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHERE, CNRS, UMR 7219, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification


Autres références

«  GREW NEHEMIAH (1641-1712)  » est également traité dans :

BOTANIQUE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 4 845 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Bilan à l'aurore du XVIIIe siècle »  : […] La science a progressé pourtant. Des domaines nouveaux comme l'anatomie et la physiologie se sont ouverts à côté de celui de la connaissance des plantes, de leur détermination et de leur nécessaire classification. Avec le microscope, Grew et Malpighi ont créé l'anatomie végétale. On s'était d'abord représenté l'anatomie des plantes comme toute différente de celle des animaux : « Il y a aussi une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/botanique-histoire-de-la/#i_25961

Pour citer l’article

Valérie CHANSIGAUD, « GREW NEHEMIAH - (1641-1712) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nehemiah-grew/