NÉBO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Montagne de Moab, à l'est de Jéricho, dominant la mer Morte et la vallée du Jourdain et d'où on peut observer le versant est des collines de Judée et de Samarie. Il est probable que la montagne de Nébo était primitivement liée à un sanctuaire dédié au dieu babylonien Nabu. D'après les traditions bibliques (Deut., xxxii, 49), Moïse l'a gravie pour contempler la Terre promise, juste avant de mourir (Deut., xxxiv, 5). C'est probablement non loin de là que se situe la ville moabite de Nébo, mentionnée dans la Bible (Nombres, xxxii, 3) et dans une inscription figurant sur la stèle de Mesha, roi de Moab (~ 810 env.), qui se glorifie de l'avoir reprise aux Israélites. Plus tard, les oracles d'Isaïe (Is., xv, 2) et de Jérémie (Jér., xlviii, 1) font allusion à sa destruction lors des campagnes assyriennes et babyloniennes en Transjordanie. D'après les traditions postérieures, c'est là que Jérémie aurait caché « la tente, l'arche et l'autel des parfums [...] jusqu'à ce que Dieu ait opéré le rassemblement de son peuple » (II Mach., ii, 4).

Le mont Nébo est généralement identifié avec le djebel en-Neba et l'ancienne ville de Nébo avec Khirbet el-Mukhayyāt où les archéologues ont retrouvé des restes d'occupation datant du ~ xiie au ~ viie siècle. Une basilique byzantine témoigne peut-être de la tradition d'un sanctuaire à cet endroit.

—  André LEMAIRE

Écrit par :

  • : directeur d'études honoraire, École pratique des hautes études, correspondant français de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Classification

Autres références

«  NÉBO  » est également traité dans :

MOÏSE

  • Écrit par 
  • Henri CAZELLES
  •  • 1 444 mots

Dans le chapitre « Enquête historique »  : […] Les historiens se sont trouvés dans l'obligation d'analyser les textes du Pentateuque. Il fut établi au xix e  siècle que, quoique ce livre pût contenir quelques textes de Moïse, celui-ci n'en était pas l'auteur. Le Deutéronome est, au plus tôt, de la fin du viii e  siècle et la masse des textes législatifs dit « textes sacerdotaux » ( P , Priesterkodex , tel le Lévitique) lui sont postérieurs. Re […] Lire la suite

Les derniers événements

20-26 mars 2000 Vatican – Jordanie – Israël – Autorité palestinienne. Visite du pape Jean-Paul II en Terre sainte

Nébo – où Moïse est mort, selon la Bible – et aux sanctuaires de Madaba. « Sans paix, déclare-t-il au roi Abdallah II de Jordanie, il ne peut y avoir de développement authentique pour cette région, pas de vie meilleure pour ses peuples, pas d'avenir plus clair pour ses enfants. » Le 21, avant de rejoindre Jérusalem, le pape est accueilli à Tel-Aviv […] Lire la suite

Pour citer l’article

André LEMAIRE, « NÉBO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nebo/