NATURE / CULTURE (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le cérémonial culturel

Cependant, ce refoulement de la nature doit être tolérable pour éviter que l’individu ne soit sans cesse tenté de céder à ses pulsions naturelles. Le refoulement doit donc répondre à un « principe d’économie », c’est-à-dire qu’il doit devenir spontané, mécanique. Pour y parvenir, il lui faut s’appuyer sur un « cérémonial » qui vise à détourner l’attention de l’individu vers un problème artificiel. Ce dernier agit comme un écran par rapport à la vraie question qui est celle du désir et de son inhibition. Le masque est ainsi « divertissement » au sens de Pascal (1623-1662), c’est-à-dire détournement de l’attention. On peut dire tout aussi bien qu’il est un mécanisme de déplacement au sens freudien : déplacement du quoi au comment, du refoulé au cérémonial de refoulement. La difficulté du rôle fait oublier en partie la frustration née de ce refoulement.

Par ailleurs, pour être tolérable, le refoulement doit offrir un « bénéfice secondaire » à l’individu. Il faut qu’il trouve un avantage à prendre part au cérémonial pour continuer à s’y impliquer. Ce bénéfice est lié au narcissisme, ou si l’on préfère, à l’amour-propre tant critiqué par Rousseau et opposé par le philosophe à l’amour de soi, qui est l’amour naturel. Alors que l’amour-propre est le désir de briller aux yeux d’autrui, désir qui engendre les pires travers, l’amour de soi marque l’attachement de chacun à son corps et à son existence, le désir sain de persévérer dans son être que la nature a inscrit au plus profond de chaque créature.  Le plaisir du paraître, celui de séduire en attirant l’attention d’autrui, est perçu comme une récompense émanant de la pratique du cérémonial. Tel un comédien, l’être de culture se donne en spectacle. Le masque est donc inséparable de l’ensemble des cérémonials qui constituent la condition de « tolérabilité » et de survie de la culture.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « NATURE / CULTURE (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-culture-notions-de-base/