MODI NARENDRA (1950- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un Premier ministre atypique

Investi dès 2013 pour conduire son parti lors des élections générales de 2014, il mène une campagne inédite, car très personnalisée et mobilisant des moyens énormes grâce au soutien des milieux financiers dont il est le candidat de prédilection. Le symbole de cette campagne d’un genre nouveau tient dans l’apparition de l’hologramme de Modi lors de meetings virtuels – sauf pour ce qui est du son – dans plusieurs villes de l’Inde simultanément.

Cette campagne, ajoutée à la crise de leadership que connaît le principal concurrent du B.J.P., le Congrès, permet à Modi de disposer d’une majorité absolue à la chambre basse du Parlement (282 sièges sur 543), ce qu’aucun Premier ministre n’était parvenu à obtenir depuis les années 1980, qui avaient ouvert l’ère des coalitions. Néanmoins, Modi nomme dans son gouvernement des ministres venant d’autres partis, à commencer par les membres de l’Alliance démocratique nationale, la coalition dont le B.J.P. est partie prenante depuis la fin des années 1990.

Les ministres du gouvernement Modi comptent de toute façon assez peu, étant donné la concentration du pouvoir que le Premier ministre a introduite. Il contrôle d’ailleurs leur communication, aucun membre du gouvernement n’étant censé s’exprimer sans son autorisation. À cette innovation s’en ajoutent d’autres, comme la loi réformant la nomination des juges (dont l’indépendance pourrait s’en trouver érodée) et la suppression de la Commission au plan, qui avait notamment vocation à assurer la coordination entre les États et le pouvoir central. Le premier budget que Narendra Modi fait voter en juillet 2014 déçoit les milieux d’affaires, qui espéraient des mesures de libéralisation économique plus fortes. Le taux de croissance n’en repart pas moins à la hausse en raison de la confiance en partie retrouvée des investisseurs. Si Narendra Modi ne met pas en œuvre les réformes qu’il a promises pendant la campagne électorale, c’est en partie parce qu’il ne dispose pas d’une majorité à la chambre haute du Parlement, la Rajya Sabha, dernier lieu de pouvoir où le Co [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, Centre d'études et de recherches internationales-Sciences Po

Classification

Les derniers événements

5-21 août 2019 • IndeSuppression de l’autonomie du Cachemire.

en 1947, tandis que Delhi revendique le Cachemire pakistanais. Le ministre de l’Intérieur Amit Shah, président du Bharatiya Janata Party (nationaliste hindou, BJP) au pouvoir et bras droit du Premier ministre Narendra Modi, justifie cette décision par le caractère « temporaire » des pouvoirs [...] Lire la suite

19 mai 2019 • IndeVictoire de Narendra Modi aux élections législatives.

Le Bharatiya Janata Party (BJP, nationaliste hindou) du Premier ministre Narendra Modi remporte une large victoire aux élections législatives qui se déroulent depuis le 11 avril. Depuis l’indépendance du pays en 1947, seul le parti du Congrès était parvenu à conserver la majorité au Parlement lors [...] Lire la suite

13 avril 2019 • France - IndeRévélations relatives au contrat de livraison d’avions Rafale.

dirigé par Anil Ambani. Ce dernier, un proche du président Narendra Modi, avait été désigné comme le partenaire industriel de Dassault dans le cadre de l’accord intergouvernemental relatif à la livraison de trente-six avions Rafale, conclu en avril 2015 – le contrat a été signé en septembre 2016 [...] Lire la suite

27 mars 2019 • IndeAnnonce de la destruction d’un satellite.

Le président Narendra Modi annonce que son pays a procédé avec succès à la destruction d’un de ses satellites en orbite basse, grâce à un tir de missile, lors d’un exercice baptisé « Shakti ». Seuls les États-Unis, la Chine et la Russie disposaient jusque-là de cette capacité.  [...] Lire la suite

9-12 mars 2018 • France - IndeVisite d’État du président Emmanuel Macron en Inde.

et le Premier ministre Narendra Modi signent également un pacte de coopération logistique dans l’océan Indien. Le 11, Emmanuel Macron participe au sommet fondateur de l’Alliance solaire internationale, imaginée par Paris et New Delhi lors de la COP 21 de décembre 2015 pour favoriser l’accès des pays [...] Lire la suite

17-25 février 2018 • Canada - IndeVisite du Premier ministre Justin Trudeau en Inde.

pacifiques d’un État sikh indépendant, au nom de la liberté d’expression. Le 23, Justin Trudeau rencontre le président indien Ram Nath Kovind et le Premier ministre Narendra Modi – qui ne lui a souhaité la bienvenue dans le pays que la veille, sur Twitter. La visite sera qualifiée de « fiasco » par l’opposition canadienne.  [...] Lire la suite

23-26 janvier 2018 • Forum économique mondial de Davos.

Le 23, le Premier ministre indien Narendra Modi prononce le discours d’ouverture du Forum économique mondial de Davos, en Suisse. Il vante le multilatéralisme, critique le protectionnisme et l’isolationnisme, et dénonce le changement climatique, le terrorisme et la perte d’attrait [...] Lire la suite

14 décembre 2017 • IndeVictoire du BJP aux élections dans le Gujarat.

Le Bharatiya Janata Party (BJP, droite nationaliste hindoue) de Narendra Modi remporte les élections régionales – quoiqu’avec une majorité réduite – dans l’État du Gujarat, fief du Premier ministre. Le Parti du Congrès, à la tête duquel Rahul Gandhi succèdera le 16 à sa mère Sonia Gandhi, améliore son score. Cette élection constituait un test avant les élections générales de 2019.  [...] Lire la suite

17 juillet 2017 • IndeÉlection de Ram Nath Kovind à la présidence.

Le gouverneur de l’État du Bihar, Ram Nath Kovind, candidat de la coalition nationaliste hindoue dirigée par le Premier ministre Narendra Modi, est élu président par 65,7 p. 100 des voix du collège électoral constitué des parlementaires fédéraux et des États fédérés. Ram Nath Kovind [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Christophe JAFFRELOT, « MODI NARENDRA (1950- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/narendra-modi/