MUSARAIGNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Petit mammifère aux allures de souris. Répartition géographique : Amérique du Nord, nord de l'Amérique du Sud, Afrique et Eurasie. Habitat : prairies, forêts, zones arides ou marécages. Classe : Mammifères ; ordre : Insectivores ; famille : Soricidés.

Représentées par près de trois cents espèces, les musaraignes possèdent une tête et un corps très fins, un long museau très pointu armé de fortes vibrisses, des oreilles déjetées vers l'arrière et une queue souvent poilue. Elles sont de couleur brune, blanc sale, grise ou rousse suivant les espèces. La plus petite, le pachyure étrusque (Suncus etruscus), qui est aussi le plus petit mammifère du monde, mesure 3,5 centimètres et pèse 1,5 à 2 grammes ; la plus grosse, vivant en Afrique, mesure 25 centimètres pour 3,5 kilogrammes. Leur espérance de vie est d'environ un an.

Musaraigne carrelet

Musaraigne carrelet

photographie

Malgré sa petite taille, la musaraigne carrelet (Sorex araneus) est un féroce carnivore qui neutralise ses proies (insectes, vers, limaces et parfois rongeurs dix fois plus gros qu'elle) grâce à une salive toxique. Son métabolisme étant très élevé, elle ne résiste pas au jeûne et passe... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Extrêmement voraces, ces animaux sont surtout insectivores, parfois carnivores voire charognards ; ils peuvent aussi occasionnellement consommer des végétaux. Très actifs, ils chassent nuit et jour, alternant les périodes d'activité et de repos, fourrageant dans les buissons et dans les galeries de petits mammifères. Certaines espèces, plus aquatiques, présentent des pattes palmées ou sont munies de soies raides qui leur permettent de se déplacer rapidement au bord de l'eau.

La morsure de quelques musaraignes est venimeuse et paralyse les proies (souris, poissons ou tritons) qui sont ainsi ingérées plus facilement. Le mot musaraigne provient du latin musaranea signifiant souris-araignée.

Très sensibles au toucher, les musaraignes communiquent aussi par des cris aigus ou décroissants. Souvent solitaires, elles s'avertissent ainsi pour éviter les rencontres. Certaines espèces utilisent des ultrasons.

Lors des périodes de chaleur, les mâles retrouvent les femelles grâce aux odeurs qu'elles émettent. La parade est délicate et succincte, les animaux restant toujours sur leurs gardes. Il peut y avoir plusieurs portées par an comprenant jusqu'à dix petits. Le temps de gestation est variable suivant les espèces (de trois semaines à plus d'un mois). Les jeunes, souvent installés dans des nids d'herbe, sont allaités durant trois semaines puis deviennent rapidement autonomes.

Très agressives, les musaraignes sont sédentaires et défendent leur territoire. Cependant, des cas de migration ont été signalés chez la musaraigne aquatique d'Europe ou crossope (Neomys fodiens).

—  Marie-Claude BOMSEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MUSARAIGNE  » est également traité dans :

INSECTIVORES

  • Écrit par 
  • Michel TRANIER
  •  • 1 063 mots

antillais venimeux à denture primitive, thermorégulation imparfaite et pas de cæcum), les Insectivores « modernes » (taupes, musaraignes et hérissons, de types adaptatifs variés, homéothermes mais certains capables d'hibernation, à dents évoluées, à gros cerveau de type olfactif, et dépourvus de cæcum), et enfin les toupayes asiatiques ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insectivores/#i_7375

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « MUSARAIGNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/musaraigne/