MURCIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ancienne capitale du royaume chrétien de Murcie (xiiie s.), cette fondation musulmane s'est développée comme site de pont et de carrefour, mais surtout comme centre urbain d'une des grandes huertas de l'Espagne méditerranéenne, dans la basse vallée du Segura. Chef-lieu de la région de Murcie (11 317 km2 et 1 392 117 hab. en 2007) qui est une communauté autonome, la ville s'est rapidement développée pour atteindre le demi-million d'habitants au début du xxie siècle, le reste consistant en gros villages sur les bords de la vega (zone irriguée peu spécialisée) ou en un habitat densément dispersé au milieu des cultures irriguées. Ville de commerçants, d'administrateurs et de propriétaires fonciers, elle se développe depuis la fin du xixe siècle, avec l'essor des cultures d'exportation, légumières et fruitières (oranges, citrons, poivrons). Au centre historique, situé sur la rive nord du fleuve, s'est ajoutée au-delà du pont une ville moderne liée à la gare et aux industries agricoles. L'industrie de la soie, qui date des Maures, existe encore, tout comme les traditionnelles conserveries, mais le développement industriel reste limité (raffinerie d'Escombreras).

Espagne : carte administrative

Espagne : carte administrative

carte

Carte administrative de l'Espagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Roland COURTOT

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, maître assistant à l'Institut de géographie d'Aix-Marseille

Classification


Autres références

«  MURCIE  » est également traité dans :

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN
  •  • 9 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La région de Murcie »  : […] Elle se distingue par son climat semi-aride et par un moindre développement économique qui s'était traduit, à partir du milieu du xx e  siècle, par une migration massive de travailleurs vers Barcelone. Ancien royaume hérité d'un émirat arabe annexé par la Castille en 1243 et situé, au xv e  siècle, entre les territoires de la couronne d'Aragon et ceux du royaume nasride, la région autonome n'a pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_47398

IBÉRIQUE PÉNINSULE

  • Écrit par 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 4 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Cordillères bétiques »  : […] Orogène large de 150 kilomètres, long de 600 (sans compter le prolongement baléare), les cordillères bétiques se relient par la courbure de Gibraltar à la chaîne alpine littorale de Berbérie, les Maghrébides. Ce système englobe l'essentiel de l'Andalousie, de la province de Murcie et du Levant. La chaîne Bétique montre des resserrements, avec nappes de charriage de plusieurs centaines de kilomèt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-iberique/#i_47398

LEVANT ESPAGNOL

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT
  •  • 875 mots

Façade méditerranéenne de l'Espagne, entre la Catalogne au nord et l'Andalousie au sud, le Levant comprend les provinces de Castellón de la Plana, de Valence, d'Alicante et de Murcie. Les trois premières sont issues de l'ensemble historique du Reino de Valencia (royaume de Valence), fondé par la Reconquista aragonaise et catalane, et se distinguent par leur langue de Murcie, qui formait, avec la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/levant-espagnol/#i_47398

Pour citer l’article

Roland COURTOT, « MURCIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/murcie/