EUTROPHE MILIEU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Milieu encombré de matières nutritives en surabondance, ne pouvant être totalement utilisées par le peuplement « normal » d'un biotope. C'est donc un milieu déséquilibré parce que trop riche en ressources alimentaires, ce qui favorise l'intrusion d'espèces envahissantes habituellement mal adaptées au biotope non eutrophisé, mais dont le développement foudroyant peut « asphyxier » les espèces autochtones, transformation encore qualifiée d'eutrophisation.

Ce terme, qui concernait d'abord le cas des nappes aquatiques libres, douces ou salées, à renouvellement lent, peut aujourd'hui être étendu aux aquifères continentaux des zones où l'urbanisation d'une part et l'agriculture intensive d'autre part amènent l'accumulation des résidus fertilisants intempestifs (problème des nitrates). Il intervient aussi dans le cadre des décharges et des espaces délaissés, où l'on entasse, sans veiller à les éliminer suffisamment, des résidus riches en déchets organiques : les espèces végétales dites rudérales deviennent alors prépondérantes.

La faune se modifie en conséquence, avec prolifération d'espèces cosmopolites nuisibles.

L'impact de l'homme sur le milieu naturel ou anthropisation revêt ici un aspect purement négatif, autrement dit néfaste, vis-à-vis de la qualité de l'environnement.

Ce problème est très préoccupant dans les pays à industrialisation très marquée, mais il tend à devenir inquiétant aussi dans les pays moins développés chez lesquels l'urbanisation galopante succède au boom démographique.

—  Didier LAVERGNE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  EUTROPHE MILIEU  » est également traité dans :

EUTROPHISATION

  • Écrit par 
  • Roger CHESSELET
  •  • 523 mots

Lorsque, par son activité, l'homme introduit par inadvertance des éléments nutritifs comme le phosphore (principalement sous forme d'orthophosphates) ou l'azote (sous forme d'ammonium, de nitrates ou de nitrites) dans le milieu marin ou lacustre, un phénomène appelé eutrophisation se produit souvent, qui se manifeste par un changement au niveau de la diversification des algues. On constate en effe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eutrophisation/#i_94828

FLEUVES

  • Écrit par 
  • Lazare BOTOSANEANU, 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 9 686 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Substances dissoutes »  : […] On a mis en évidence le fait que dans les ruisseaux « riches » au point de vue de la concentration totale des cations, la faune est plus abondante que dans les ruisseaux « pauvres », et cela indépendamment de la nature géologique du substrat. Particularité générale des eaux vives, l'écoulement permet un renouvellement continu des substances dissoutes. La quantité de calcium est probablement plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fleuves/#i_94828

LACS

  • Écrit par 
  • Bernard DUSSART
  •  • 9 334 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Évolution trophique et productivité »  : […] Le milieu lacustre évolue sous l'effet d'actions physiques et biologiques périodiques et apériodiques, à court et à long terme (cf. Étude hydrologique ). La matière organique s'entasse au fond, où s'accumulent, par ailleurs, les produits minéraux exogènes (sédiments, poussières) ou endogènes (calcaires lacustres, silice par exemple). Dans les régions tempérées et subtropicales, le cycle des saison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lacs/#i_94828

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « EUTROPHE MILIEU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-eutrophe/